les humains (3) les systèmes symboliques

Nous sommes seuls à fabriquer et utiliser des symboles . Nous n'avons à en être, ni fiers, ni honteux...nous sommes comme ça, point.. Et seuls, aussi, à organiser souvent nos symboles en "systèmes".

Un système symbolique, c'est un "répertoire", un "lexique", une série de symboles qu'on "fait marcher ensemble", et "des règles" .. Les règles du système sont d'assemblage des symboles de chaque système, de leur "montage" en expressions, formules, équations ou inéquations, schémas, phrases, etc...Les règles sont plus ou moins explicites, plus ou moins "strictes" (sans ou avec "exceptions"), plus ou moins "cohérentes" (ne comportant pas d'impossibilités ou de contradictions),

Les langues, les mathématiques, les codes de signaux, les musiques, les "religions" ou "philosophies", sont des systèmes symboliques.

Les règles sont : de compatibilité (ou non), d'association de symboles en expressions (séquences, contiguïtés, positions dans l'expression, de tel symbole avec tel autre, etc) :des règles de fabrication de "configurations de symboles". D'autres règles sont "opératoires" :elles disent comment on peut transformer, associer ou dissocier, assembler autrement les symboles et les expressions

les systèmes symboliques remplissent des fonctions diverses. Ils sont, par exemple, un moyen de mémoriser de façon condensée et organisée des "idées", des "formes", des "flux". Ils sont des moyens de "classement", de "mise en ordre" des innombrables "mémorisations "d'un cerveaau humain..Et ceci, de façons très diverses et potentiellement inventives.Par exemple, les sons peuvent être symbolisés par des "fréquences" numériques, ou des "notations" d'écriture; mis en ordre par des "systèmes musicaux" (tonal; dodécaphonique, atonal...) ; enregistrés sous forme de "partitions" (écritures musicales).

Fonstion "mise en ordre/conservation", donc.

Une autre fontion est celle de "calcul".Les lois de transformations des expressions donnent de nouvelles "confogirations" utilisabls autrtement que les configurations de départ. Exemple : l'algèbre "booléenne".. Des teansformatikons idéelles pezuveznt ainsi être symbolisées, avec les avantages ci-dessus décrits de conservation aisée, et mise en ordre connu..

D'autres foncvtions des systèmes symboliques sont sociétales :information, communication, éducation, débat, mise en forme de projets, etc...

Le langage "ordinaire" , les langues "vivantes", sont un exemple très important, qu'un prochain article décrira dans leurs caractéristiques particulières.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.