En chantant!

Ce matin, en mettant le filtre dans la cafetière, je chantonne…

J'ai rencontré un garçon formidable
Quand je l'ai vu juste en face de moi
J'ai ressenti ce frisson agréable
Qui te dit que l'amour te tend les bras

 

Plus tard, en me brossant les dents, je fredonne :

Mais ce matin, Rue St Séverin
Je sors de chez toi, habillé comme hier
Dans la ville normale, des voitures banales
Qui ne savent pas, pour la nuit dernière

 

Encore un peu plus tard, dans le bus…

Fais comme l'oiseau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

 

Il y a des journées qui s’ensoleillent de l’intérieur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.