Un petit morceau de madeleine

Je vous propose de partager un "petit morceau de madeleine", celle de Proust si délicieuse, si précieuse.

D'en ressentir, ne serait ce que quelques instants, les merveilleuses sensations , afin d'oublier, le temps

de la dégustation, tous les tourments qui nous entourent.

..." Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi ; un plaisir délicieux m'avait envahi, isolé, sans la notion de la cause. Il m'avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu'opère, l'amour en me remplissant d'une essence précieuse... j'avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel."

Bon dimanche à tous et n'oubliez pas l'heure du thé... elle peut être magique !!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.