Les petits sous ...

 

pièces.jpg

 

Non je ne vais pas vous parler de Madoff et de sa liste de clients genevois, du scandale des caisses maladies, du stade de Genève qui ne finit pas de coûter bonbon aux citoyens ou de dimanche noir qui s’annonce avec notre votation sur la libre circulation.

Non je veux continuer ma petite étude des différences entre les hommes et les femmes. Après les pieds froids, les odeurs d’oignon ou de fromage, je désire vous entretenir de petits sous.

N’ayez pas peur, je ne veux pas m’immiscer dans les comptes des ménages, mais simplement vous poser une question.

Pourquoi, lorsqu’il y a foule à une caisse ou aux guichets de la Poste, les dames payent systématiquement avec des pièces de 5 centimes.

Les messieurs sortent élégamment un billet de banque et enfournent la monnaie dans leur poche de pantalon. Du rapide.

Les dames doivent d’abord trouver leur porte-monnaie dans leur sac : une fouille quasi archéologique. Une fois trouvé, il faut se munir des lunettes, refouille au centre de la terre.

Et là c’est terrible, le gousset est énorme, il contient une fortune en petite monnaie et gentiment nos douces moitiés se mettent à compter et à se tromper pour arriver laborieusement au prix indiqué.

Si vous avez 2 à 3 personnes du beau sexe devant vous, vous pouvez tranquillement aller boire un café et commencer à lire « à la recherche du temps perdu ».

 

pièces2.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.