« Ni trop tôt ni trop tard », disait donc Epicure. C'est juste maintenant. Un autre philosophe - Horace ? - nous enjoignait de profiter de l'instant présent. En profiter pour faire quoi ? Là j'essaye d'écrire quelque chose sur ce blog, et écrire n'est pas une activité aisée - pour moi en tous les cas. Puis-je dire que je « profite » et si oui, de quoi ? Voilà le genre de propos - composés plus de questions que de réponses - que je pourrais tenir, si j'osais...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Bienvenue op cit, vous entrez dans le monde de la langue d'Esope! Et le "Carpe Diem", c'était pas aussi Epicure? Non, après vérification, c'était bien Horace!