L'Europe, au delà des dossiers

Encore plus de trois mois avant que la France ne prenne les rênes de l’Union européenne. Mettons à profit ce temps restant pour bien appréhender les mécanismes institutionnels et le jeu des acteurs européens avec lesquels nos gouvernants français vont devoir composer durant leur présidence.L’exigence d’explication pédagogique relative aux questions européennes reste encore à l’ordre du jour pour une raison assez simple : les « experts » ou « spécialistes » de l’Europe sont assez doués pour manier les concepts et jongler avec les dossiers « bruxellois », ils le sont moins pour expliquer aux opinions publiques comment la machinerie communautaire fonctionne et prend ses décisions.En d’autres termes on peut penser que malgré les élections européennes au suffrage universel tous les 5 ans depuis 1979 et le référendum de 2005 sur le traité constitutionnel, les progrès dans la compréhension du mode d’organisation et de fonctionnement de l’Europe restent encore timides dans la population française.La présidence française est un moment unique pour mieux comprendre et penser l’Europe.Pour cela, n’en restons pas seulement à l’analyse des propositions et décisions sur les divers dossiers majeurs européens mais pénétrons dans la salle des machines pour analyser les conditions d’élaboration et les procédures de l’action européenne.La France va gouverner pendant six mois le complexe européen sous le contrôle de ses 26 partenaires : préparons nous à scruter minutieusement l’écosystème politique européen dans toutes ses dimensions et ses problématiques.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.