Les Scènes en ville

Madyd Cherfi a inauguré la nouvelle scène de la place Nina Berbérova, lundi 14 juillet

 

Proche du public, il aurait pu « tomber la chemise » des festivaliers venus nombreux hier sur la place Nina Berbérova, mais il a séduit en racontant les petites anecdotes de son enfance tout en chantant. Parolier, chanteur et auteur Actes Sud à ses heures perdues, il a amusé, impressionné et attendrit les gens : ne pas être « tout à fait blanc » être « mi-français -  mi étranger », même en étant français depuis plusieurs générations, tel est le message de Magyd : entre quête d'identité liée à l’immigration et rapport aux origines.

 

 

 

 

 

Le Choeur de la Roquette sur la Place Paul Doumer, mardi 15 juillet

 

 

Ce groupe de 6 jeunes femmes a concentré toute l’énergie de la culture provençale et entraîné le public des SUDS dans une danse aux accents d’une Provence riche de fêtes populaires ancestrales et fait sourire par leur chanson "Tout en faisant l'Amour" !
Un son original, des arrangements surprenants de Manu Théron, chanteur du Cor de la Plana, sur des airs et des rythmes tirés du répertoire des fêtes sudistes, pour semer la bonne humeur.

 

 

 

 

 

 

 

Maalesh, mardi 15 juillet sur la scène Nina Berbérova 

 

 

Maalesh est un surnom qui est une expression arabe et qui veut dire « ce n'est pas grave, tranquille » des mots qui incitent à la tolérance, à la compréhension, tout comme leur prestation qui a apaisé et entrainé le public dans un voyage tournée vers la tolérance et le respect de l'autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aldona(Pologne), mercredi 16 juillet sur la scène du Jardin d'été:

 

 

 

La musique de cette chanteuse polonaise nous ramènent à l'Est, vers la quête de l'âme slave. Elle raconte des petites histoires avec un accent slave charmant, fait chanter ses musiciens en polonais, et son public se transforme en brin d'herbe ondulant sur les plaines slaves. Poésie et humour se mélangent si bien que certains rient aux éclats tandis que d'autres essuient une larme discrète.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.