Titi Robin et Medhi Nassouli en acoustique, dans le Théâtre Antique d’Arles

Titi Robin, grand habitué des Suds, présentait sa nouvelle collaboration avec Mehdi Nassouli, « étoile montante de la scène marocaine », dixit le compositeur français.

Nous sommes au fond de l’impressionnant Théâtre Antique d’Arles, où se jouent les concerts du soir. Colonnes romaines et cigales chantantes : un décor peu commun pour tourner cette session acoustique exclusive.
On sent une vraie symbiose entre les deux artistes, et ce n’est pas le sourire persistant du marocain qui nous contredira.

Titi Robin & Mehdi Nassouli - La Femme Idéale // Live Session © OlivierOff

Ils se produisaient ce soir là dans ce même Théâtre Antique. Ils y étaient accompagnés par Foulane Bouhssine surnommé « le prince du ribab », Habib Meftah Bousheri aux percussions et Francis Varis à l’accordéon. Qualifié de blues méditerranéen, l’harmonie est parfaite et très dansante. Il résulte une bonne énergie dans le public, qui assistait à une soirée sous le signe de l’orient et de la méditerranée avec une belle coïncidence, puisqu’elle tombait en même temps que la fin du ramadan.

Retrouvez les photos du concert dans notre chronique : http://blogs.mediapart.fr/edition/plein-suds/article/180715/chronique-photographique-du-vendredi-aux-suds-arles

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.