Taxe carbone: Juppé tire son «chapeau» à Jouanno

Alors que l'exécutif enterre la taxe carbone, Alain Juppé a fait sa sortie mensuelle contre le gouvernement pour pointer du doigt une «aberration» parmi d'autres (aberration étant au pluriel...). «La France ne doit pas renoncer», écrit-il sur son blog, saluant l'attitude de Chantal Jouanno. Mardi, la secrétaire d'Etat à l'écologie a déclaré être «désespérée de ce recul, désespérée que ce soit l'écolo-scepticisme qui l'emporte».

«Coup de chapeau à Chantal Jouanno qui disait ce matin à la radio: “Il faut y aller! Il faut aller jusqu’au bout”», ajoute-t-il.

L'ancien premier ministre estime qu'il «va bien falloir (...) changer nos comportements comme beaucoup de pays européens voisins ont commencé à le faire». «Si la vertu ne suffit pas, il faut utiliser l’arme fiscale. C’est la raison d’être de la taxe carbone, aujourd’hui victime de l’éco-scepticisme ambiant depuis l’échec de Copenhague».

«Qu’il faille remettre à plat un projet incompris, on peut l’admettre. Qu’il faille, parallèlement, mener le dur et long combat de la taxe carbone européenne, j’en suis d’accord. Mais la France ne doit pas renoncer».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.