Stéphane Alliès
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Pol en stock

Suivi par 41 abonnés

Billet de blog 28 juin 2010

Stéphane Alliès
Journaliste
Journaliste à Mediapart

Six mois après sa mort, un portrait intellectuel de Daniel Bensaïd

Dans son dernier numéro, la revue Lignes, fondée et dirigée par le philosophe Michel Surya, rend un dernier hommage académique à Daniel Bensaïd. Une vingtaine de contributions, de Gilbert Achcar à Enzo Traverso, en passant par Sophie Wahnich, Etienne Balibar, Gérard Mauger ou Alain Badiou, qui dressent un portrait sensible et éclectique du penseur marxiste décédé il y a six mois.

Stéphane Alliès
Journaliste
Journaliste à Mediapart
© 

Dans son dernier numéro, la revue Lignes, fondée et dirigée par le philosophe Michel Surya, rend un dernier hommage académique à Daniel Bensaïd. Une vingtaine de contributions, de Gilbert Achcar à Enzo Traverso, en passant par Sophie Wahnich, Etienne Balibar, Gérard Mauger ou Alain Badiou, qui dressent un portrait sensible et éclectique du penseur marxiste décédé il y a six mois.

Deux cents pages durant, les diverses contributions (conclues par deux textes de Bensaïd, l'un déjà paru dans Lignes, revue à laquelle il participait, l'autre inédit et chapitre d'un livre en préparation avant sa mort) disent bien la complexité de la pensée du philosophe fondateur du mouvement du 22-mars 1968, puis figure de l'extrême gauche française, disparue le 12 janvier dernier.

On y croise différentes perceptions de Daniel Bensaïd, ainsi raconté par d'autres figures de la pensée radicale. «L'intellectuel symbolique» tenant d'un «optimisme volontariste» et d'un «pessimisme intellectualiste», décrit par Gilbert Achcar. Le «compagnon lointain» loué par Alain Badiou. Le spécialiste de Walter Benjamin, cherchant à savoir «comment on sécularise le messianisme, pour l'identifier à des luttes réelles», décrypté par Etienne Balibar. Le contributeur au «renouveau du marxisme», qui a rompu «avec le scientisme, le positivisme et le déterminisme», tel que le définit Michaël Lowy. Le «passeur», enfin, vu par Enzo Traverso comme «capable de décloisonner le trotskisme, de le sortir d'une défense stérile de l'héritage révolutionnaire (…) pour en faire un levier dans un projet à réinventer de critique à l'ordre dominant».

Arno Münster, Philippe Corcuff, Isabelle Garreau, Edwy Plenel (président de Mediapart), Michel Onfray ou Maurice Nadeau livrent également leur souvenir d'un théoricien à qui le NPA et la société Louise-Michel (qu'il avait fondée pour accompagner intellectuellement le nouveau parti anticapitaliste) consacreront une demi-journée de formation, lors de ses prochaines journées d'été.

Le sommaire de ce numéro, sur le site des éditions Lignes.

Lire aussi sur Mediapart:

  • «Leurs années Bensaïd», les souvenirs d'Henri Weber, Gérard Filoche, François Sabado, Jean-Paul Besset, Pierre-François Grond et Abdel Zahiri.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal
Grève à la SNCF : la mobilisation des contrôleurs bouscule les syndicats
Après un premier week-end de grève remarqué, les contrôleurs SNCF menacent de remettre le couvert pour les fêtes de fin d’année si la direction n’accède pas à leurs demandes. Parti d’un collectif « apolitique », ce mouvement déborde les organisations syndicales.
par Khedidja Zerouali
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal — Discriminations
Dans les hôpitaux de Strasbourg, l’aumônerie musulmane a la portion congrue
Les différentes aumôneries des Hôpitaux universitaires de la capitale alsacienne disposent de moyens humains et matériels très disparates, qui laissent le sentiment d’une inégalité de traitement. Côté musulman, l’unique salariée a été privée de son bureau individuel.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER