Parana

Concert qui raconte un voyage le long du Parana, et qui en ce moment se balade en campagne, dans les villages pourvus d'un kiosque à musique d'Occitanie

Une autre chose que j’ai bien aimée, pendant le confinement, ça a été les participations de Bruno Coffineau à sa composition musicale, actuellement en vadrouille dans les kiosques à musique d’Occitanie avec l’Orchestre de Poche et le Cri du Chœur. C’est très réussi, ça s’appelle Paraná, ça reprend les modes musicaux des régions traversées quand on descend le Paraná de la frontière brésilienne à la capitale fédérale, Buenos Aires. Pendant le confinement, on recevait un bout par semaine, comme si on était embarqués pour une descente du fleuve, comme dans la chanson Jangadero... Comme balade musicale, puisqu’on ne voyage plus loin, ces temps-ci, c’est tout à fait recommandable. C'est joli, c'est joyeux, c'est varié.

En plus, les kiosques, c'est en plein air, donc on peut voir le concert en vrai et pas sur internet, comme il a été travaillé et exécuté tout d'abord par choristes et instrumentistes aussi méritants les uns que les autres. Parvenir à un tel niveau de cohésion de cette façon demande à chacun constance et volonté, bravo à tous!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.