Culturico
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Promenades sur la toile

Suivi par 36 abonnés

Billet de blog 19 avr. 2008

Petit cours de syntaxe HTML

Il ne s'agit pas ici d'apprendre comment se construit un site Web, mais de savoir comment fonctionnent les codes HTML qui servent à mettre en forme les articles et billets ainsi que les commentaires sur Mediapart. Malheureusement, certains ne fonctionnent pas tout à fait correctement. Néanmoins, il est certain que l'équipe du journal y travaille et Edwy Plenel m'a certifié que certaines balises jusqu'alors indisponibles - telles que l'indice et l'exposant - seront bientôt utilisables.

Culturico
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il ne s'agit pas ici d'apprendre comment se construit un site Web, mais de savoir comment fonctionnent les codes HTML qui servent à mettre en forme les articles et billets ainsi que les commentaires sur Mediapart. Malheureusement, certains ne fonctionnent pas tout à fait correctement. Néanmoins, il est certain que l'équipe du journal y travaille et Edwy Plenel m'a certifié que certaines balises jusqu'alors indisponibles - telles que l'indice et l'exposant - seront bientôt utilisables.

Voici donc les différentes balises autorisées lorsque l'on écrit ici...

Tout d'abord, la mise en forme du texte avec le gras et l'italique.

Pour les utiliser, il vous suffit de placer les codes suivants avant le texte, sans oublier de fermer les balises à la fin par un /.

Viennent ensuite le lien et le paragraphe. En ce qui concerne les paragraphes, les balises se placent de la même manière que celles précédemment exposées.

Le lien se construit en plusieurs étapes. Il y a tout d'abord la balise a, puis l'URL du lien (

), à la suite de laquelle je vous suggère d'ajouter un titre à votre lien (

), pour éviter l'apparition de liens interminables qui sortent de la bulle de titre, comme le montre la capture d'écran ci-dessous.

Après avoir fermé la balise (>) et avoir écrit le nom de votre lien (par exemple,

« cliquez ici »), n'oubliez pas de refermer le lien (

), ce qui est d'une importance primordiale, puisque si aucune fin n'est déterminée pour ledit lien, tout le texte qui le suit constituera alors celui-ci...

Un exemple de cette étourderie : Je vous invite à consulter cet article, qui traite des vingts ans de la disparition de Pierre Desproges - c'était vingt ans hier, jour pour jour...!

Récapitulons...! Dans l'exemple d'un lien vers Mediapart, la balise du lien devrait avoir cette apparence :

Pour sauter une ligne entre deux paragraphes, utilisez la balise

qu'il vous faut inclure sur une ligne vide, l'éditeur de texte ne reconnaissant qu'un saut de ligne à la fois - d'ailleurs, vous ne pouvez pas laisser plus d'une ligne vide.

Dernier outil de syntaxe HTML : la liste à puces. En voici ci-dessous le code :

Aperçu d'une liste à puces :

  • Première puce
  • Deuxième puce
  • Troisième puce
Avec tout ça, je serai bien étonné que la rédaction de commentaire ou d'articles pose encore problème à certains des membres de Mediapart...!!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Macron pris au piège des symboles
Pendant cinq ans, le chef de l’État a tenté de construire le récit de son mandat par touches symboliques. Mais de l’affaire Benalla aux vacances de Jean-Michel Blanquer à Ibiza, ce sont d’autres marqueurs qui ont parlé au plus grand nombre et dessiné les contours de son exercice du pouvoir.
par Ellen Salvi
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre