L'autorité, est ce la fin de l'Etat ?

Grenoble. Un braqueur abattu, une ville en état de siège. St Aignan, un mort suite à un barrage forcé, une ville vandalisée. Un Orange Mécanique renouvelé...
YouTube

Grenoble. Un braqueur abattu, une ville en état de siège. St Aignan, un mort suite à un barrage forcé, une ville vandalisée. Un Orange Mécanique renouvelé...

Ces deux exemples récents sont loin des exactions autour des manifs lycéennes, des révoltes paysannes, du Mc Do de José Bové, voire des émeutes en banlieues, ni même de la Corse. Là, nous sommes dans le pillage, dans la destruction volontaire. Dans le deni non seulement de démocratie, mais de l'Etat.

J'ai vu, comme vous, la boulangère de St Aignan en pleurs. Attaquée à la hache pour...des éclairs et des babas. Même pas la caisse. J'ai vu ces arbres centenaires tronçonnés au nom de quoi ? On se le demande...Vous avez déjà vu un arbre traverser la route pour tuer un chauffard ? J'ai vu comme vous ces malfrats faire brûler des voitures et tirer sur des flics par des sous gouapes au cerveau karcherisé, version "Ici on est chez nous".

L'autorité, est ce la fin de l'Etat ? Vous accommodez le mot "fin" comme vous le voulez....

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.