Billet de blog 1 juin 2013

UNE ENCYCLOPEDIE DU SYNDICALISME MEDICAL

J'ai eu l'honneur et le privilège de lire en avant première l'ouvrage rassemblant l'énorme travail de mon confrère et ami chirurgien pédiatrique Patrick CARLIOZ :«Du syndicalisme à la convention l'histoire d'un long fleuve pas si tranquille»

Marcel Garrigou-Grandchamp
Médecin Spécialiste en Médecine Générale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai eu l'honneur et le privilège de lire en avant première l'ouvrage rassemblant l'énorme travail de mon confrère et ami chirurgien pédiatrique Patrick CARLIOZ :

«Du syndicalisme à la convention l'histoire d'un long fleuve pas si tranquille»

J'ai découvert une véritable encyclopédie chronologique des relations entre les médecins et les responsables politiques au cours des temps, et même si l'auteur remonte jusqu'à ceux d'Hippocrate, je me suis particulièrement intéressé à l'histoire du XXè siècle et notamment celle des conventions.

Le déroulé chronologique est rythmé par des références historiques, législatives et aux principaux évènements marquants médicaux, politiques, scientifiques, voire people. Ces index sont à la fois des ruptures au sein du déroulé mais autant de points de repères auxquels le lecteur pourra se référer pour se situer au sein de sa propre mémoire . Et comme précisé en 4è de couverture ils permettent aussi de consulter l'ouvrage en recherchant une référence selon le mode chronologique. Ainsi je découvre que le jour de mon installation [... Bérégovoy présente la nouvelle mesure phare d'un plan de redressement avec création de la « contribution de solidarité de 1% des revenus des personnes physiques imposables à l'impôt sur le revenu », surnommée le «1% Delors» et applicable du 1er novembre 1982 au 31 décembre 1984... ]

Ayant démarré ma carrière médicale dans les années 80 avec rapidement un engagement syndical j'y ai retrouvé bien des éclairages me permettant de comprendre le déroulement des conventions successives et les affrontements entre les différents protagonistes:

  • Les médecins eux-mêmes avec l'opposition entre les approches libérales et administrées, 
  • Les médecins et les responsables politiques contraints d'équilibrer les budgets quelques soit leur appartenance politique et il est manifeste que les gouvernements de droite ont été aussi durs, voire plus, avec le corps médical que ceux de gauche.

 En refermant cette "bible" de plus de 600 pages, je reste particulièrement admiratif devant ce travail que je sais rédigé à partir de notes patiemment colligées par notre confrère tout au long de sa carrière, et parallèlement à un exercice au service de ses jeunes patients qui le surnomme affectueusement « docteur moustache », on se demande bien pourquoi :-))

Dr Marcel Garrigou-Grandchamp, Lyon 3è

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE