Billet de blog 6 déc. 2008

Dominique Dupagne
Médecin généraliste
Abonné·e de Mediapart

Un traitement à deux balles pour l'hypertension ?

Dominique Dupagne
Médecin généraliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans un article récent du New York Times, Andrew Pollack montre comment l'industrie pharmaceutique a torpillé un travail scientifique fondamental concernant le traitement de l'hypertension artérielle.
Le Formindep reprend l'article et en fournit une traduction. Nous apprenons qu'un travail scientifique d'envergure a été monté à la fin des années 90 par les autorités sanitaires étatsuniennes : l'étude ALLHAT. Pas moins de 130 millions de dollars ont été consacrés au suivi de dizaines de milliers de patients hypertendus pendant 4 ans. L'objectif était de déterminer quel était le profil de risque et l'efficacité des différents médicaments de l'hypertension artérielle.
Surprise de taille : le traitement le plus sûr et le plus efficace se révéla être un vieux diurétique ! L'équivalent de ce médicament, l'hydrochlorothiazide, est vendu en France depuis 1960 sous le nom d'Esidrex. A la dose recommandée d'un demi-comprimé par jour, son prix de revient est de 4 centimes par jour, soit jusqu'à 50 fois moins que d'autres médicaments plus modernes, mais finalement moins efficaces.


Les ventes de diurétiques ont-elles explosé aux USA ou en France ? Les médecins se sont-ils empressés de conjuguer efficacité, sécurité et économie ?


Et bien non. L'article du Formindep montre, à partir des statistiques de l'assurance maladie, que les médecins français comme leurs confrères étatsuniens n'ont pas facilement changé leurs prescriptions. Pollack décrit en détails comment l'industrie a financé un courant critique contre cette étude, et a été jusqu'à emmener les médecins en excursion pendant la présentation de ses résultats...


Le poids de l'industrie pharmaceutique dans l'information et la formation des médecins pèse décidément autant sur la santé publique que sur le financement de l'assurance maladie, au vu et su des politiques, et toujours dans leur indifférence permanente et coupable.

Conflits d'intérêts de l'auteur : consultant permanent aux éditions du Vidal.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige