Billet de blog 27 déc. 2014

KIT POUR REPAS DE GRÈVE !

  Le pouvoir en place ayant mis en ligne juste avant les fêtes de Noël son "Kit pour repas de famille" (http://www.gouvernement.fr/kit-repas-famille) , je propose aux professionnels de santé qui actuellement contestent un projet de loi de santé qui aboutirait à l'asservissement et la disparition de la médecine libérale, le KIT POUR REPAS DE GRÈVE !Aussi j'ai repris et commenté quelques item:

Marcel Garrigou-Grandchamp
Médecin Spécialiste en Médecine Générale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le pouvoir en place ayant mis en ligne juste avant les fêtes de Noël son "Kit pour repas de famille" (http://www.gouvernement.fr/kit-repas-famille) , je propose aux professionnels de santé qui actuellement contestent un projet de loi de santé qui aboutirait à l'asservissement et la disparition de la médecine libérale, le KIT POUR REPAS DE GRÈVE !

Aussi j'ai repris et commenté quelques item:

« Tous pourris » ou « La République exemplaire »

C'est peut être excessif, et je le dis souvent politiquement et socialement contreproductif,  mais l'équipe gouvernementale de François Hollande a fourni quelques exemples emblématiques ternissant cette « République exemplaire » annoncée par un Président se revendiquant du « changement », souvenez-vous de l'anaphore « moi Président » rattrapée par la vraie vie et où les français se rendent compte qu'ils ont été abusés, même s'ils y ont rêvé, ce Président ne l'a pas fait !

« Il faut dire, Monsieur » que de

  • Jérôme Cahuzac et ses comptes bancaires « off shore », en passant par
  • Yamina Bengigui qui aurait dissimulé une partie de son patrimoine,
  • Aquilino Morel et ses bottines cirées à l'Elysée ou
  • Thomas Thévenoud et sa « phobie administrative » qui l'empêchait de régler ses impôts ou
  • Kader Arif soupçonné de favoritisme et pour l'instant juste mis en examen en raison de marchés publics en famille ou
  • Fouad Lamzaoui cité à comparaître pour « abus de biens sociaux », « blanchiment d'abus de biens sociaux » et « faux et usage de faux »

La note est plutôt salée et même si ces branches « vermoulue » d'une République annoncée exemplaire ont été plus ou moins vite coupées, il persiste un voile terne sur cette mariée qui paraissait trop belle pour ce monde de la politique !

 Voir par exemple:

http://www.leparisien.fr/politique/de-cahuzac-a-kader-arif-la-republique-exemplaire-de-hollande-minee-par-les-affaires-08-12-2014-4357411.php

http://www.fmfpro.org/expression-libre/le-printemps-des-bottines-ou-quand-la-gauche-francaise-est-a-cote-de-ses-pompes.html

« l'Etat dépense trop »

Il suffit de se connecter sur un site montrant en direct la dette publique française:

« La France s'endette de 4640 euros de plus chaque seconde, soit 12 milliards de plus tous les mois en 2013, et près de 174 milliards par an. La dette publique de la France atteint 4923 milliards (dont 1986 milliards pour l'Etat et 3090 mds hors bilan), soit 89,1% du PIB et l'équivalent de 26 300 euros pour 65 350 000 habitants au 1er janvier 2012. Le déficit budgétaire de 2012 a été de 87,2 milliards d'euros.» Ça donne le vertige, mais allez voir à:

http://www.planetoscope.com/comptes-publics/315-compteur-de-la-dette-publique-de-la-france.html

Et pendant ce temps nos responsables politiques se préparent des retraites chapeau confortables

Hollande: une retraite 10 x celle des sans dents

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/12/12/31001-20141212ARTFIG00271-la-retraite-de-francois-hollande-sera-10-fois-superieure-a-celle-des-8220sans-dents8221.php

Ayrault:

http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.php

Les Parlementaires:

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-verite-sur-les-retraites-des-hommes-politiques_496080.html

Les anciens présidents, Ministres et secrétaires d'Etat:

http://www.linternaute.com/actualite/politique/retraite-politiques-retraites-des-presidents-ministres-deputes-senateurs-maires/

«Les entreprises croulent sous les charges»

J'ai comparé les charges sociales obligatoires de mon cabinet médical sur 2013 et 2014 à activité constante:

  • Cotisation retraite: +23%
  • Cotisation assurance maladie: +28%
  • URSSAF: +21%

Sachant que les honoraires des médecins sont bloqués depuis plusieurs années, cette augmentation moyenne de 25% des charges en 1 an répond parfaitement à la qualification de « crouler sous les charges ».

Et en images c'est encore plus parlant !

« Les impôts n'arrêtent pas d'augmenter »

C'est également une réalité, bon nombre de retraités isolés qui ne payaient pas d'impôts sont devenus imposables  du fait notamment de la suppression de la 1/2 part fiscale et qui dit IR dit suppression de l'exonération de taxe d'habitation; il n'y avait qu'à voir l'affluence aux centres des impôts des contribuables qui venaient solliciter un échéancier !

voir par exemple le site

http://www.dossierfamilial.com/actualites/pourquoi-vos-impots-ont-ils-tant-augmente-cette-annee-20484.html

En 2014, la fiscalité s'est alourdie avec:

  • La baisse du QF
  • L'imposition de la majoration de retraite pour les couples ayant élevé plus de 3 enfants
  • La suppression de la 1/2 part fiscale pour les divorcés ou veufs ayant élevé seuls un ou plusieurs enfants pendant moins de cinq ans
  • Les cotisations versées par l’employeur sur un contrat de complémentaire santé collectif et obligatoire ne sont plus déductibles du revenu imposable des salariés en 2014. Cela change l’assiette de calcul de leur impôt sur le revenu et, par ricochet, son montant.

Et pour 2015 cela devrait continuer !

http://www.lefigaro.fr/impots/2014/11/13/05003-20141113ARTFIG00416-apres-une-annee-d-accalmie-la-fiscalite-locale-repartira-a-la-hausse-en-2015.php

«Ras-le-bole de la paperasse administrative »

Les professionnels de santé sont là en première ligne et ils peuvent parler en connaissance de cause ! 

Chaque nouveau formulaire comporte un item ou 1 ligne de plus que le précédent, ainsi la nouvel imprimé d'arrêt de travail nécessite que le médecin rajoute la date de fin d'arrêt en chiffres en plus des lettres et un code de pathologie (ce qui est contraire à la loi !)

Et le summum de la bêtise administrative a été atteint en cette fin d'année 2014 avec les contraintes imposées aux médecins pour la prescription des derniers médicaments contre le cholestérol. Certes ils sont chers et non génériqués, mais le ministère dispose de l'arsenal législatif pour contraindre les laboratoires à baisser les prix lorsqu'ils dépassent les volumes de ventes prévus. Encore faut-il avoir le courage ou la volonté d'affronter l'industrie pharmaceutique, alors la variable d'ajustement reste le médecin et il lui est imposé la rédaction d'une entente préalable en ligne et lorsque le service ne fonctionne pas la rédaction d'un imprimé qu'il doit aller chercher dans sa CPAM !

http://blogs.mediapart.fr/edition/quoi-de-neuf-docteur/article/181014/pour-lassurance-maladie-le-medecin-est-la-variable-dajustement-du-cout-des-medi

Et je vous passe la CFE (Cotisation Foncière des Entreprise) qui est venue remplacer la Taxe Foncière et pour laquelle l'entrepreneur ne reçoit même plus d'avis à payer mais doit aller s'inscrire et régler en ligne ...

«On nest plus en sécurité nulle part»

C'est particulièrement vrai pour les professionnels de santé qui subissent vols et agressions diverses à tel point que le Conseil National de l'Ordre des Médecins a mis en ligne un formulaire de déclaration.

C'est tellement vrai qu'ils ont de plus en plus de mal à exercer dans certains quartiers !

http://www.conseil-national.medecin.fr/node/1421

Et la progression est inquiétante: +16% entre 2012 et 2013

http://www.leparisien.fr/societe/menaces-et-agressions-les-violences-contre-les-medecins-en-hausse-01-04-2014-3731497.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/05/01016-20141205ARTFIG00296-des-medecins-de-seine-saint-denis-en-colere-apres-de-nouvelles-agressions.php

http://www.metronews.fr/info/les-agressions-de-medecins-risquent-de-creer-des-zones-de-non-soin/mnln!nw5zl8UPLrQ4w/

J'aurais pu continuer en égrenant tous les items, mais je n'ai choisi de traiter que ceux qui concernent en priorité l'activité des professionnels de santé et notre réalité de tous les jours est à l'opposé de celle de nos dirigeants.

J'hésite à interpréter ce grand écart, sont-ils adeptes de la méthode Coué à la manière du chef de l'état qui pensait qu'il suffisait d'attendre et que la courbe du chômage s'inverserait tour seule ?

Sont-ils totalement incompétents ou si éloignés de la vraie vie qu'ils l'ignorent à ce point ?


Dr Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP
, Lyon 3è, Fédération des Médecins de France (FMF)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik