mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 30 mai 2016 30/5/2016 Dernière édition

"Et vous, quel travail feriez-vous si votre revenu était assuré ?"

Un article très complet sur le sujet, abordant un certain nombre de questions soulevées par la problématique du "revenu de base" ; on y trouve également de nombreux liens et références pour prolonger la réflexion.

Une publication

Périphéries

Revenu garanti, « la première vision positive
du XXIe siècle »

[        Après avoir vécu douze ans dans une roulotte de cirque, pour être libre et pour économiser un loyer, Susanne Wiest s’est installée à Greifswald, dans le nord de l’Allemagne. Elle travaille comme maman de jour, sans gagner suffisamment pour joindre les deux bouts : elle doit accepter l’aide de ses parents. Une réforme fiscale, qui l’appauvrit en intégrant les allocations de ses enfants à son revenu imposable, augmente encore son exaspération et son sentiment d’absurdité. Et puis, un jour, elle tombe sur une carte postale. Une carte postale dorée, avec, en lettres blanches, cette simple question : « Quel travail feriez-vous si votre revenu était assuré ? »

          Derrière la carte - et la question -, il y a Enno Schmidt, un artiste allemand établi en Suisse alémanique, et Daniel Häni, qui dirige à Bâle Unternehmen Mitte, une ancienne banque reconvertie en centre social et culturel (une exception notable à la règle qui veut que seules les usines désaffectées connaissent ce destin). Ils militent pour un revenu inconditionnel qui serait versé à chaque citoyen afin de lui permettre d’assurer sa subsistance - lui laissant donc le choix d’occuper ou non, en plus, un emploi rémunéré. L’idée séduit Susanne Wiest, qui joint ses forces à celles des deux hommes, multipliant avec eux débats, tribunes et happenings.

          En décembre 2008, usant d’un droit accordé depuis 2005 à tout citoyen allemand, elle lance une pétition en ligne demandant au Bundestag de se pencher sur la question du revenu de base. Pour que les parlementaires accèdent à une telle demande, 50 000 signatures sont requises ; la pétition en recueille 120 000. Ce succès inattendu entraîne celui du film réalisé par Häni et Schmidt, et diffusé sur Internet : Grundeinkommen - Ein Kulturimpuls (« Le revenu de base - Une impulsion culturelle », film adossé à un site) : entre sa mise en ligne et le mois de novembre 2010, il a été téléchargé 350 000 fois, l’essentiel des connexions venant d’Allemagne. L’audition de Susanne Wiest au Bundestag a eu lieu le 8 novembre 2010.

[...]

Suite de l'article en cliquant ici ! :o)

 

Ne pas perdre sa vie à la gagner

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

La question - comme d'habitude pour les classes spoliatrices - est MAL POSEE.
Je la reformule : "

Que feriez-vous si tous les Terriens de 14+ avaient 1000 euros par mois (1/2 part par enfant) ?
Et 300 euros/mois pour investir sans profit (sur les projets des gens inconnus de vous)

Naturellement, la propriété immobilière abolie, les logements sont loués aux enchères. (et donc verraient leurs montants divisés par deux)

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 61 abonnés

Revenu Universel de Base

  • 29 rédacteurs
  • Rédacteur en chef : Corinne N
À propos de l'édition

A l'heure où les politiques publiques sont de plus en plus dures vis-à-vis de l'Etat "Social", apparaissant complètement soumises aux diktats de  l'idéologie néolibérale, il peut sembler utopique,

voire naïf, de simplement évoquer l'idée du revenu de base pour tous dès la naissance et cumulable avec un autre revenu.

C'est pourtant ce que nous proposerons dans cette édition.

La commission européenne vient même d'accepter le lancement de la collecte de signatures pour demander aux institutions d'étudier l'option d'un revenu de base européen, nous en suivrons ici l'évolution.

Pour participer à cette édition, il suffit de vous inscrire en cliquant sur "devenir rédacteur" dans la colonne de gauche. Nous espérons que
vous serez nombreux à être intéressés par cette idée !