Frédéric Sautereau remporte le Grand prix Paris Match du reportage photographique

Le 15e Grand Prix Paris Match du ­reportage photographique a été attribué ce soir à Frédéric Sautereau, de l’agence Œil public, pour ses images du conflit qui déchire la ­République Centrafricaine depuis trois ans.

Le 15e Grand Prix Paris Match du ­reportage photographique a été attribué ce soir à Frédéric Sautereau, de l’agence Œil public, pour ses images du conflit qui déchire la ­République Centrafricaine depuis trois ans.

 

(cliquez sur l'image pour accéder à un diaporama des images primées)

 

Centrafrique_match.jpg

 

 

Ces images font penser à celles de Cédric Gervereau de l'agence VU sur le Congo (celles qui sont utilisées pour le diaporama de Médecins sans frontières dont je vous parlais ici) . Elles ne jouent cependant pas de la même façon sur le contraste. Les images de Gervereau (qui a été mon "prof de photo" en Egypte) sont toutes très contrastées, celle de Frédéric Sautereau se permettent parfois d'attenuer le contraste (notamment celle ou les gens marchent dans la forêt) pour fondre les personnages dans le décor.

 

En plus du Grand Prix, mention spéciale «Warwick Evasion» a été décerné au reportage «Tuvalu et ses réfugiés climatiques» de Philippe Petit (photographe de Match) et Romain Clergeat (reporter).

 

(cliquez sur l'image pour accéder à un diaporama des images primées)

 

Tuvalu_match-copie.jpg

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.