VERSO

 

Je poursuis ma tournée des revues. Après Décharge, Verso. Verso est une revue ancienne, plus d'un quart de siècle, née à Lyon, dans la banlieue lyonnaise. Elle est aujourd'hui dirigée par Alain Wexler, un poète, dans la lignée de Francis Ponge, dont l'essentiel des titres a été publié par un petit éditeur, aujourd'hui lettre morte, Le Dé Bleu. On me dira, ce sont là revues fort confidentielles, pourquoi dès lors ? Il se trouve que j'y publie. On me dira alors : On se mousse ? Je répondrai que dans le panier de crabes qu'est très souvent le microcosme littéraire, tout le monde se mousse. Et puis vous n'en saurez pas davantage sur mon identité. Donc!

Mais revenons à cette petite revue, aujourd'hui sous une couverture brune, avec un dos ( condition nécessaire pour espérer figurer dans les bibliothèques). Un dos, c'est la tranche par laquelle on découvre livre, titre et auteur, dans les rayonnages des bibliothèques comme des librairies. Cette revue, elle s'efforce d'exister et, donc, Alain Wexler a démarché à Paris auprès des libraires pour qu'elle y soit accueillie. C'est ainsi que, si vous êtes un accro aux livres, doué d'une souplesse certaine, que vous pourrez la découvrir dans les tréfonds des tables de La Hune par exemple. Enfin, c'était vrai avant que la dite librairie ne se déplace de l'autre côté de la place de l'église Saint Germain des Prés. En place d'une librairie, aujourd'hui fief des éditions Gallimard, Le Divan, aujourd'hui dans le quinzième, rue de la Convention. Qui dira encore que la littérature est un monde figé!

Donc, cher lecteur, si vous avez envie d'en savoir davantage sur Verso, vous savez ce qu'il vous reste à faire; quelques exercices d'assouplissement, une lampe de poche, sinon une boussole, un esprit de résistance et du temps. Sinon, si vous n'avez pas le profil, il vous restera le convenu, c'est-à-dire la Nrf et consorts. Mais vous manqueriez quelque chose qui risque de ne plus se présenter très longtemps, désormais que les éditeurs se sont convertis tout à fait aux études de marché, profils de lecteur etc...faiseurs de livre plus qu'éditeurs désormais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.