Jane Halley
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Rock !

Suivi par 39 abonnés

Billet de blog 5 juin 2018

Ange heureux : la méga tournée du plus ancien groupe rock français !

Christian Décamps, fondateur et chanteur du groupe français Ange, 72 ans, est sur la route depuis mars dernier pour une giga tournée de 2 ans à l'occasion des 50 ans du groupe ! Hier soir, il a posé ses flight case au Café de la Danse où son public était au rendez-vous : des fans de 18 à 99 ans mêlés dans une fête joyeuse. Focus sur le plus ancien des jeunes groupes de rock français !

Jane Halley
Passionnée de concert
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ange, désigné depuis 50 ans comme un groupe "progressif", a largement eu le temps de progresser en 50 ans de carrière, quelques milliers de concerts et près d'une cinquantaine d'albums en comptant les solos et aventures dilettantes... Mais l'image quelque peu allumée du groupe en 70 à la vie dure et la presse dans sa grande majorité s'est quelque peu mise à bouder le poète.

Pas grave ! Christian Décamps est au dessus de ça. Il mène son bonhomme de chemin soutenu par un fan club qui n'en finit pas de grossir, sous forme d'une association loi de 1901 : Un pied dans la marge. L'adhésion offre la possibilité aux adhérents de recevoir chaque année un CD collector et Plouc magazine un trimestriel de bonne facture livrant pèle mêle un édito signé par "le père", des BD et des Comics Trips, des chroniques de disques et des annonces de concert d'artistes amis, le bulletin de naissance des futurs fans, des billets d'humeur et bien sûr l'actualité musicale d'Ange et de la famille Décamps !

C'est ce soutien moral et financier non négligeable qui soutient la carrière de Christian Décamps et d'Ange, que le groupe produit ses albums, gère son merchandising sur les concerts, assure l'expédition du magazine et le fonctionnement du site et du forum.

Car l'énergie de Christian est si débordante qu'en plus de la scène, de la composition, de l'écriture, il est aussi son producteur ! On n'est jamais aussi bien servi que par soi même mais avouez qu'il faut tout de même s'appeler Ange pour réussir avec une quasi autoproduction depuis si longtemps - et souhaitons le pour longtemps - non ?

D'autres cieux, d'autres scènes

Mais Ange ne suffisant visiblement pas à calmer les ardeurs artistiques de Christian Décamps, il participe à d'autres projets musicaux en marge de son œuvre. En solo, bien sûr. Mais aussi en participant aux fresques historiques écrites par Alan Simon comme Anne de Bretagne ou Chouans... A l'affiche desquelles on retrouve aussi son frère Francis Décamps et son fils Tristan Décamps...

Anne de Bretagne © wennmai

Entre deux concerts d’Ange, Christian et Tristan Décamps (le père et le fils) trouvent encore le temps de proposer un spectacle dépouillé principalement articulé autour des chansons de sa formation, de titres moins connus tirés de ses excellents albums en solo (Le Mal d’AdamJuste Une ligne Bleue ou le superbe Nu) ou de ses poèmes extraits de l’anthologie Mes Mots d’Ange Et Autres Vers Solitaires parue en 1993. On sait tous la puissance et le charme que dégage la voix de Christian Décamps. On sait désormais que le fils, sur scène, n’a rien à envier au père : même voix forte et maîtrisée, même folie furieuse, même envie d’en découdre avec la foudre. Des concerts habités et inhabituels.

Décamps père et fils en duo Unplugged "Quasimodo" © touffutoutflamme

Bref, si vous êtes sensibles aux mots, aux jeux de mots, à la poésie, à la bonne musique et à une bonne dose [d'au delà du] délire, n'hésitez pas à [re]tourner découvrir Ange sur scène. Le spectacle se renouvelle incroyablement depuis 50 ans et vous ne serez jamais déçus.

De gauche à droite, derrière Christian Décamps :

Thierry Sidhoum (basse, chant, choeurs), Hassan Hajdi (guitares, chant, choeurs),
Benoît Cazzulini (batterie, percussions) et Tristan Décamps (claviers, chant, choeurs).

Ange 2018 - Yannick Perrin © Yannick Perrin

1972

Ange - Le Vieux De La Montagne ( Rare Footage Edited From Point Chaud 1972 Stereo Remastered ) © exclusivevids1000

2018

Photos Jean Sylvain Liscot - Ange Heureux Tour 2018/2020 © Jean Sylvain Liscot

Dernier Clip

ANGE - L'autre est plus précieux que le temps / CLIP OFFICIEL © Artdisto

Tournée Ange Heureux

  • Dimanche 1er Juillet, Festival Rétro C Trop (avec Sting+ Steven Wilson), Tilloloy (80)
  • Dimanche 15 Juillet, Festival Night of the Prog, Lorelei (Allemagne)
  • Dimanche 29 Juillet, Festival Clair de Lune, Stotzheim (67)
  • Samedi 15 Septembre, Open air on the beach, Colmar-Houssen (68)
  • Jeudi 11 Octobre, Festival Jacques Brel, Vesoul (70)
  • Samedi 13 Octobre, Le Metullum, Melle (79)
  • Vendredi 19 Octobre, Espace culturel L'écluse , La Souterraine (23)
  • Vendredi 08 Février 2019, Espace Jean Ferrat, Longlaville (54)
  • Samedi 09 Février 2019, L'Odeon, Tremblay en France (93)
  • Vendredi 08 Mars 2019, La Mac, Bischwiller (67) 
  • Samedi 09 Mars 2019, L'Eden (espace Dollfus Noack), Sausheim (68)
  • Vendredi 31 Janvier 2020, LES 50 ANS, Paris (75) le lieu n'est pas encore déterminé
  • D'autres dates s'ajoutent régulièrement. A suivre 

Discographie

  • 1972 : Caricatures
  • 1973 : Le Cimetière des Arlequins
  • 1974 : Au-delà du délire
  • 1975 : Émile Jacotey
  • 1976 : Par les fils de Mandrin
  • 1978 : Guet-apens
  • 1980 : Vu d'un chien
  • 1981 : Moteur !
  • 1982 : À propos de...
  • 1983 : La Gare de Troyes
  • 1984 : Fou !
  • 1986 : Egna
  • 1987 : Tout feu tout flamme... C'est pour de rire
  • 1989 : Sève qui peut
  • 1992 : Les Larmes du Dalaï Lama
  • 1999 : La Voiture à eau
  • 2001 : Culinaire Lingus
  • 2005 : ?
  • 2007 : Souffleurs de vers
  • 2010 : Le bois travaille, même le dimanche
  • 2012 : Moyen-âge
  • 2014 : Émile Jacotey Résurrection
  • 2018: Heureux

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin