Bertrand Cantat : un Zénith plein de ferveur

Bertrand Cantat à Paris, c'était ENFIN hier soir pour les quelques milliers de déçus par l'annulation des deux dates initialement prévues en mai à l'Olympia. Leur patience a été largement récompensée par deux heures d'un concert plein de ferveur au Zénith.

 © Vincent Letourneur © Vincent Letourneur
D’abord, la batterie en staccato excite l’attente du public, debout, frémissant... Dans la pénombre bleutée, la haute silhouette de Bertrand s’avance sur scène. De sa voix vibrante il rompt l’impatience avec Amie nuit.

Dès cet instant, tout ceux qui avaient fait le déplacement, qu'ils soient amateurs de la première heure - Noir Désir, 1980 - où plus récents - Détroit, 2013 ; Amor Fati, 2017- ont accompagnés d'un seul chœur, durant deux heures, tous les succès enchaînés par Bertrand Cantat et ses musiciens. Et même plus : avec à peine un accompagnement à la guitare, ils ont entonnés sans Bertrand Cantat - mais pour lui - Comme elle vient.

Teintés de discrets accents celtes, ce concert offre une véritable ambiance feutrée en dépit de la taille de la salle, plus conséquente de celle de l'Olympia (un peu moins de 2000 places)... Chaque titre soulève l'enthousiasme du public. On ressent une fusion scène-salle rare dans des lieux à la jauge aussi élevée (environ 6000 au maximum de sa capacité). Une prouesse supérieure à celle d'un remplissage de salle ! 

Après deux beaux rappels, les projos de la scène s'éteignent et les lumières du Zénith se rallument, éclairant des visages aussi souriants qu'épuisés. Ici et là, on capte les premières réactions. « On ne pourra jamais attendre décembre pour remettre ça ! » (NDLR Paux, Bordeaux). « T'as entendu comme il a balancé Marlène ? »... Plus tard, sur les réseaux sociaux, jusque tard dans la nuit, ça continue : « Merci à toi Bertrand et ton équipe, maintenant je rentre en bourgogne sans voix mais heureux comme un gamin de 3 ans » (Greg). « Du grand Bertrand ! Du Bertrand à fleur de peau, du Bertrand qu’on aime et qu’on soutient à 3000000% ! » (Dominique). « Le charisme de Mr Cantat est incontestable... et sa voix reste un monument ! » (Tramber). « Grâce à ce concert, ce soir j'ai eu 20 ans et je vais les avoir pendant quelques jours » (Sylvie).

Voilà. C'est ça Bertrand Cantat. Un poète qui use de son incroyable voix pour transporter des milliers de personnes dans son univers depuis près de quatre décennies. Un artiste qui s'entoure de musiciens qui l'accompagnent avec un talent fou dans cette voie. Un homme engagé qui un jour a commis l'irréparable et doit désormais vivre avec ce poids qui ne l'abandonnera jamais. Amor Fati...

Playlist de Cheveaux Cedric © Cheveaux Cedric

 

Greg Coniche © Greg Coniche Greg Coniche © Greg Coniche

Photo Cricri Kemperdick Photo Cricri Kemperdick

Photo Cricri Kemperdick Photo Cricri Kemperdick
 
cantat-1

cantat-2

cantat-3

Et ils en redemandent encore et encore ! © Rock à Tergnier

 

Un forum de 14 000 membres

admins-forum-cantat
« Lorsque nous critiquons, il faut le faire avec une humilité et une courtoisie qui ne laisse subsister aucune amertume. » Gandhi.

Animé par Chris Blanchandin et Stéphane Perraux, le forum de Bertrand Cantat regorge de pépites photographiques et vidéo de ses concerts.

 

Une set list en or

  • Amie nuit
  • Amor fati
  • Silicon Valley
  • Sa majesté
  • Lost
  • A l'envers à l'endroit
  • J'attendrai
  • Excuse my french
  • Tostaky
  • Ici Paris
  • Les pluies diluviennes
  • Un homme pressé
  • Anthracitéor
  • Ange de désolation
  • Ma muse
  • Aujourd'hui
  • Marlène
  • Comme elle vient 

 

Un peu d'humour...

Quand une poignée de journalistes rencontre une poignée de "féministes" moralisatrices,
ça fait plus de bruit dans la presse que des milliers de fans venus au concert...
Étrange, non ?

Une poignée de "féministes" moralisatrices, une poignée un peu plus grosse de journalistes - Photo Olivier Rudyfm Une poignée de "féministes" moralisatrices, une poignée un peu plus grosse de journalistes - Photo Olivier Rudyfm

 

PS :
L'actualité concomitante au magnifique concert du Zénith constitue une invitation à réentendre ce que peu de médias relaient... Quelques évidences qu'il n'est pas vain de rappeler.

 

Les raisons de la lassitude de l'artiste

Bertrand Cantat : la justice rouvre l'enquête - C à Vous - 05/06/2018 © C à vous

Invitation également à réécouter le décryptage de Xavier Cantat

 

Et son coup de calcaire

Bertrand Cantat © Daddycool F

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.