Midnight in Paris : Paris est une fête !

Merci, M. Allen ! Vous qui déclarez ne jamais avoir fait de grand film (Télérama 3200) vous avez le très précieux et rare talent de nous faire rêver. Rêver, un luxe inouï par les temps qui courent...

Merci, M. Allen ! Vous qui déclarez ne jamais avoir fait de grand film (Télérama 3200) vous avez le très précieux et rare talent de nous faire rêver. Rêver, un luxe inouï par les temps qui courent... Vous nous offrez de regarder la réalité d'un point de vue toujours un peu décalé, comme une porte sans cesse ouverte sur l'extraordinaire, le fantastique, l'insensé, l'inconnu. Mieux, avec vous légèreté et gravité s'embrassent dans les éclats de rire - un French Kiss évidemment.

Midnightin Paris est une délicieuse comédie et devrait enchanter le plus mal embouché des Parisiens. Les Parisiens ne sont plus aussi gais depuis quelques années, on raconte qu'ils riaient avant-guerre plus d'un quart d'heure par jour. C'est que la vie n'est pas toujours rose, ici comme ailleurs, dans l'incroyable beauté de la ville. Heureusement, le cinéma est là pour nous rappeler que le rêve enrichit la réalité et parfois la rejoint de façon romanesquement inattendue. Et les Parisiens, les Français adorent le cinéma et tout particulièrement le vôtre, M. Allen. Vous nous rendez d'ailleurs un hilarant hommage dans Hollywood Ending. Il faudrait donc être de bien méchante humeur pour ne pas succomber à l'affolant plaisir de se promener dans votre Paris de rêve, M. Allen, Paris de cinéma (Vincente Minelli, Un Américain à Paris, Gigi ; Richard Brooks La dernière fois que j'ai vu Paris),Paris de littérature, Paris de peinture. Quel bonheur de rencontrer avec vous ces fous de Paris que furent Gertrude Stein - combien de fois l'ai-je rencontrée rue de Fleurus ? écoutez-là ici http://youtu.be/FJEIAGULmPQ -,Hemingway - http://youtu.be/fE04BmNmgAI-, Dali - http://youtu.be/9T4aKU4dsH0 -, Bunuel - http://youtu.be/krFZOKekG2Y -, Picasso -http://youtu.be/D-ESf1hqisQ -, Man Ray - http://youtu.be/VQ3fDtu10tM - sans oublier les Fitzgerald, Sidney Bechet - comment ne pas craquer à ce si nostalgique Lonesome (en français Si tu vois ma mère) ? écoutez-le ici http://youtu.be/AjIZgh8BmDA ,Cole Porter- écouter ici Let's fall in love par la grande Ella http://youtu.be/lXYKGL6MgKM ! Alors oui à ce Paris de fiction, ce Paris de rêve, ce Paris au charme des chromos, grâce à vous, avec vous, M. Allen, Paris est aujourd'hui une fête !

Il y a longtemps, jeune journaliste partant pour New York, j'ai rêvé de vous rencontrer pour vous interviewer. Mais des « réalistes » m'ont découragée de tenter même de vous contacter. Je me suis consolée en apprenant que vous n'étiez pas à New York quand j'y séjournais. Le temps a passé...Aujourd'hui, je ne refuserais pas un petit rôle dans un de vos films ! Qui a dit que l'on ne pouvait pas rêver ? À bientôt, M. Allen.

 

Françoise Mona Besson

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.