[6-24 janvier] «Voyage sans abri», expo photo

Exposition de photographies « Voyage sans abri » Issues de la série « Les autres »

Exposition de photographies « Voyage sans abri » Issues de la série « Les autres »

À Paris, du 6 au 24 Janvier 2014

Sylvain LESER / Haytham Pictures
Tirages par Active – Art

À l’église Saint-Leu-Saint-Gilles
92 Rue Saint Denis, Paris

 Vernissage le 6 janvier 2014 de 19h30 à 21h


Le choix artistique d‘une quinzaine de photographies
Est en cours de réalisation et comportera une série de tirages d’art en édition limitée.

Accompagnés de la pensée et des textes
D’une variété de personnes ayant participé
à ce voyage aux tréfonds de l ‘âme humaine
Et à qui je dédicace ces images de l ‘autre.

Sylvain Leser a aussi signé l'image du film  Au bord du Monde qui sortira en salle le 22 janvier prochain et que nous vous invitons vivement à aller voir.

 

exposition-les-autres-sylvain-leser-paris-2013.jpg

 

 

Photographe de Rue
Aimer des instants de solitude, de désir, de curiosité, de passion. 
Envie de partager, de montrer ce que j'ai aperçu. 
Ne me dites pas où m'asseoir, que je serais mieux ici ou là, à peine entré je suis déjà à ma tâche.
 Les uns veulent vous emmener par là afin que vous voyiez cela, les autres vous disent de prendre cette photo-là, se sentant investis de l'image que vous pourriez faire. Ils vous demandent pourquoi souhaitez-vous aller par là, il n'y a pourtant rien à y voir ?!
 Un signe de la main afin qu'ils ne bougent pas, ils se déplacent pourtant en ce même instant, créant un contre-jeu d'anticipation. 
Ce ne sera donc pas mieux ainsi; ils se figent, séduisent, se ferment, se transforment : je les allume ou les illumine, c'est selon. 
Hier encore, en passant trop rapidement j'ai vu cet instant fugitif qui ne réapparaîtra jamais, je savais bien pourtant qu'il y avait quelque chose à saisir qui allait se passer. Je n'aurais dû écouter que moi, rester extérieur à ce moment que nous semblions partager.
Je me dois d'entendre cette première petite voix, qui indique mon chemin.
 C'est à chaque fois que j'ai eu le courage de me mettre en marche pour aller me faire ma propre opinion, d'enjamber la barrière, de rester seul, d'attendre, de sauter du train, de courir ou de revenir sur mes pas, que la magie a opéré.
En ça, je débute tous les jours, admire le travail de beaucoup de chasseurs d'images et j'apprends en visualisant leurs oeuvres : leurs pas et ce qu'ils ont sans doute mis dans leur mode de vie pour nous emmener devant ces scènes. 
La photo pour moi est plus qu'un travail, c'est un art de vivre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.