Billet de blog 13 juin 2014

De l'art difficile de suivre le Mondial à Mediapart

La coupe du monde commence tout juste, et au sein de Mediapart, elle promet d'être éprouvante pour qui aime le foot un peu trop primairement. Prenons le match d'ouverture, une victoire somme toute assez banale pour un pays hôte, avec le petit coup de main de l'arbitrage maison qui va bien. Un début de compétition qui laisse la place à la décontraction. Que nenni…

Stéphane Alliès
Journaliste
Journaliste à Mediapart

La coupe du monde commence tout juste, et au sein de Mediapart, elle promet d'être éprouvante pour qui aime le foot un peu trop primairement. Prenons le match d'ouverture, une victoire somme toute assez banale pour un pays hôte, avec le petit coup de main de l'arbitrage maison qui va bien. Un début de compétition qui laisse la place à la décontraction. Que nenni…

Car à Médiapart, les amateurs de foot sont loin d'être majoritaires, et sont tenus de mener un rapport de forces permanent. Par exemple, malgré la présence de deux "footeux" (Lénaïg B. et Michaël H.) comme délégués du personnel, impossible de faire entendre raison à la direction sur le bien-fondé d'un abonnement à Bein Sport (sans doute par crainte de financer le Qatar). Ne parlons même pas d'une nouvelle télé dont on serait sûr qu'elle ne tombe pas en panne lors des matchs en fin d'après-midi. La proposition d'installer une « tribune de salon » dans la rédaction est finalement celle qui a reçu le meilleur accueil. Mais c'est uniquement en raison de l'intérêt d'un tel dispositif dans le cadre de nos soirées live…

Elle serait pas belle, la rédac de Mediapart, devant un match de foot? © 

Quant au concours de pronostics interne à la rédac, il est évidemment l'occasion pour les enquêteurs maison de prétexter une impossibilité quasi-éthique à y participer. Parier sur une compétition aussi emblématique de la corruption, vous n'y pensez pas. Ou alors, c'est l'occasion pour certains (comme la journaliste environnementale Jade L.) de proposer une prédiction s'appuyant sur l'émission de CO2 de chaque pays… Une baisse des tarifs d'inscription et la promesse d'un apéro a toutefois permis de limiter la casse, mais on sent bien qu'en insistant pour obtenir davantage de mises, on nous regarde comme si on avait demandé si un conflit d'intérêts était si grave…

Et ce vendredi, pensez-vous qu'on a disserté sur ce pointu du jeune Oscar, magnifique dernier but auriverde lançant réellement la compétition ? Bien sûr que non. Le directeur éditorial, François B. a certes cessé de nous torturer pour que l'on signe un édito expliquant, comme aux plus belles heures du Monde de la fin des années 1990 et du tour de France de l'époque Festina, qu'« il faut arrêter le Mondial ». Mais c'est pour tout de suite développer la métaphore du premier but brésilien marqué contre son camp, comme on se tire une balle dans le pied…

Pour le camarade Michel D., spécialiste des affaires de justice, on serait justement en plein dedans, tant l'arbitre a forcément été corrompu pour siffler un tel pénalty, puis refuser un but aux Croates. Heureusement qu'on l'a arrêté à temps, en déployant un brin de mauvaise foi et en argumentant que les décisions étaient justifiables, en tout cas "sifflables", sinon il aurait fini par en rendre responsable Eric Woerth ou Jérôme Cahuzac. Même le camarade Michaël H. s'y met, en s'interrogeant sur le monopole de l'injustice légitime, reposant selon les cas sur l'arbitre ou sur le joueur, en se demandant s'il n'y a pas une similarité avec les jugements médiatiques sur la vie politique, qui rend responsable selon les cas l'Etat ou l'individu.

Bref, rien qu'après un match, allez expliquer que votre vision du foot, empreinte de naïveté volontaire et de nostalgie enfantine, se résume plutôt à ça…

© The New York Times

PS: Aux abonnés fidèles, qui partagent les indignations sus-citées ou ont au contraire le même réflexe coupable d'aimer le foot en-dehors de toute autre considération, cette édition est faite pour vous. De grâce, sortez-nous de notre angoisse, semblable à celle du gardien de but au moment du pénalty (©Peter Handke)…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi
Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi