La Guadeloupe paralysée

Reçu ce lundi matin, 26 janvier, sur notre boîte mail crisesociale@mediapart.fr :Bonjour,La Guadeloupe mériterait d'attirer votre attention ces jours-ci, car elle semble aubord de l'explosion sociale.

Reçu ce lundi matin, 26 janvier, sur notre boîte mail crisesociale@mediapart.fr :
Bonjour,
La Guadeloupe mériterait d'attirer votre attention ces jours-ci, car elle semble au
bord de l'explosion sociale.
En effet, une cinquantaine d'organisations syndicales (dont l'UGTG), politiques
(dont le PCG) et culturelles bloquent l'île depuis le mardi 20 janvier, pour lutter
contre l'exploitation (pwofitasyon en créole) "de tous bords" et obtenir la
satisfaction de 123 points de revendication, dont voici la liste :
http://ugtg.org/article_700.html
Un article retrace le journée d'hier, marquée par une manifestation populaire dans
les rues de Pointe-à-Pitre, et par l'ouverture de négociations avec les élus et le
Préfet, à l'issue de laquelle le collectif a promis une amplification du mouvement
dès lundi, alors qu'on lui demandait une suspension de la grève (qui paralyse
littéralement l'économie).
http://www.caribcreole1.com/news/guadeloupe/1,884,25-01-2009-photos-manifestation-du-5e-jour-de-greve-generale-en-guadeloupe.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.