Billet de blog 7 janv. 2023

les inverti.e.s
Collectif
Abonné·e de Mediapart

#7 - [Retraites] Les Invisibles / Les Vulves assassines / La CGT / Pédalos

À la veille d'un mouvement pour défendre le droit à la retraite (qu'on rendra victorieux !), le collectif inverti·e·s propose une édition spéciale de « sur la table de chevet des inverti·e·s » avec quelques ressources pour préparer ce mouvement.

les inverti.e.s
Collectif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour les LGBTI, se sentir concerné par le droit à la retraite, ça commence par se sentir concerné par le 3ᵉ âge, et donc se s'imaginer vieux ou vieille. Or, d'une part, les représentations culturelles glorifient les corps jeunes, au cinéma, papi et mamie sont toujours hétéros car ils sont toujours le papi et la mamie de quelqu'un, les autres vieux on ne les voit pas. La communauté, comme le reste de la société, est très marquée par l'âgisme et, pour les gays on remarque des injonctions similaires à celles faites aux femmes, sur le contrôle du corps, la compétition et une sorte de date de péremption après laquelle on disparait. Sans compter que dans les faits, notre communauté a perdu une génération entière, mort·es du VIH/Sida. Nous pensons, pour notre part, que les LGBTI, leurs associations et leurs organisations ont tout intérêt à entrer dans la danse de la lutte pour le droit à la retraite, car les LGBTI, plus que d'autres, sont dépendant·es de la solidarité collective, car dans ce système "tout ce que l'État ne fait pas, c'est la famille qui le fait" et que les LGBTI sont plus que d'autre exclue des cadres familiaux, ou isolées. 

Illustration 1

Les Invisibles, 2012, Sébastien Lifshitz

Le documentaire de Sébastien Lifshitz sortie en 2012, 

Illustration 2

donnait justement la parole à Maurice, Thérèse, Monette ou encore Lucien, tous·tes né·es dans l'entre-deux-guerres. Ils partagent deux points communs, celui d'être homosexuel·les et d'avoir osé le vivre au grand jour. Aujourd'hui, toustes âgé·es, ils et elles racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir. On nous dit dans l'oreillette que c'est disponible sur la plateforme de streaming qui fait "toudoum". 
En Bonus, on vous proposerait bien les autres documentaires de Sébastien Lifshitz comme Bambi ou Petite fille mais il est probables qu'on en reparle plus longuement dans un autre billet de blog. Donc, on vous propose un petit reportage de France 24:  Les seniors LGBT+ à l’épreuve de l’isolement social et des discriminations 


La retraite expliquée de A à Z, 2022, La CGT

Maintenant qu'on a bien compris qu'on allait plus ou moins toustes vieillir, on vous propose une vidéo pédégogique à partager et à faire circuler, qui revient sur les enjeux de la "réforme" proposé par le gouvernement Macron. Ce n'est pas long, c'est sympa. Pourquoi s'en priver.

La retraite expliquée de A à Z © la CGT


En bonus, la vidéo de l'union Syndicale Solidaires pour pas faire de jaloux·ses ! 


Illustration 4

La retraite, 2022, Les vulves assassines

Aux inverti·e·s, on aime les reprises de chanson et les chants de manif et donc en toute logique on adore les reprises de chant de manif ! Popularisé lors des grèves de 1995 puis repris pendant celles de 2003, 2010 et 2019, le slogan « La retraite à 60 ans, on s'est battu pour la gagner, on se battra pour la garder ! » a marqué les derniers mouvements sociaux et l'esprit de tou·te·s les militant·e·s.

La retraite © Les Vulves Assassines - Topic

Alors qu'une nouvelle réforme prévoit de repousser l'âge de la retraite à 65 ans, le groupe punk « Les Vulves assassines » nous propose une reprise du célèbre slogan. La chanson nous rappelle que le combat pour les retraites est avant tout une lutte pour un modèle de société et l'allongement du temps libre. Que ce soit pour faire du jardinage ou du soutien scolaire mais aussi glandouiller au soleil et réfléchir au nouveau monde, la retraite est un temps précieux pour lequel il va falloir de nouveau se battre en ce début d'année !

Pour se motiver à aller en manif, on peut écouter tout leur album « Das Kapital » dont la chanson éponyme contient même des passages du célèbre barbu si on a la flemme de lire ses livres !


Les quatre saisons, 1979, Essayez donc nos pédalos

En réaction à la sortie du film La cage aux folles en 1978 qu'il considère homophobe, Alain Marcel écrit la comédie musicale en réponse Essayez donc nos pédalos dont est issue cette chanson les quatre saisons. Bien loin de Vivaldi, la chanson est une ode au coming-out et à l'acceptation de soi, et raconte l'histoire d'un nonagénaire qui, enfin, "ouvre les yeux" sur sa sexualité. Si la pièce, sortie avant la dépénalisation totale de l'homosexualité, est provocatrice, cette chanson a le mérite de proposer une autre vision des homosexualités, par et pour les tatas. 
Dans une archive de l'INA, Michel Serrault se défend d'avoir joué dans une pièce homophobe, c'est cocasse. On pourrait se pencher sur cette référence : Faut-il déboulonner la cage aux folles ?  

Essayez donc nos pédalos - 07 - Les quatre saisons © Corrida de Mars


Illustration 7

Les sept perfidies de la réforme des retraites 2023, 2022, Jean-Marie Harribey

Un billet de blog publié sur Mediapart de l'économiste Jean-Marie Harribey ancien coprésident d'Attac tente de démonter point par point quelques arguments qui sont avancés pour justifier les reculs sur le droit à la retraite. De l'argument éculé "On vit plus longtemps, donc on doit travailler plus longtemps" à la fake news sur les déficits qui pousse les macronistes à ressortir le poussiéreux "il n'y a pas d'alternative" de Margaret Thatcher, ce billet de blog donne des billes aux 73% des francais·es qui sont contre cette attaque et nous aidera à convaincre les 27 restant·es !  
https://blogs.mediapart.fr/jmharribey/blog/191222/les-sept-perfidies-de-la-reforme-des-retraites-2023

Illustration 8

Et en Bonus général on vous propose cet enregistrement du Pink Bloc du 1er mai 2018 à Bordeaux dont le mot d'ordre était : "FUCK LE TRAVAIL AVEC PLAISIRS" 

MORT AU TRAVAIL PINK BLOC © POPULATIONS À RISQUE

Simulez l'impact de la réforme des retraites 2023 sur votre situation

Cliquez ici pour simuler l'impacte des attaques grâce au simulateur créé par le Collectif "Nos retraites". On se retrouve toutes et tous dans la rue, parce qu'on en a marre de simuler nos retraites... On veut pouvoir en jouir ! 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte