Conférence d'Edwy Plenel à La Réunion

 Crédit : Pierre Marchal, Zinfos974.comPour commencer, un article publié sur mon blog et remanié, car c'est à l'occasion de la visite d'Edwy Plenel sur notre île, que l'envie de cette édition est née. En espérant la voir vivre dans un esprit de partage et d'ouverture.

 

Crédit : Pierre Marchal, Zinfos974.com

Pour commencer, un article publié sur mon blog et remanié, car c'est à l'occasion de la visite d'Edwy Plenel sur notre île, que l'envie de cette édition est née. En espérant la voir vivre dans un esprit de partage et d'ouverture.

Mardi 28 juillet, Edwy Plenel a tenu une conférence à Saint-Denis de La Réunion dans l'ancienne mairie de la ville. Il était invité par Gilbert Annette, le maire socialiste du chef-lieu dans le cadre des fêtes de l'Aïd organisées par la mairie. Edwy Plenel a d'abord rencontré les représentants des cultes, puis dans une salle pleine à craquer: peut-être 200 personnes, et encore 200 dans le hall devant un écran installé, il a développé un discours d'une heure intitulé « Nos causes communes: République, Egalité, Laïcité » au terme duquel 30 minutes de questions-réponses avec la salle étaient prévues et une séance de dédicace de son livre "Pour les musulmans". Dans le parterre des invités, Mme Huguette Bello, députée de La Réunion et ancien maire divers gauche de Saint-Paul, Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de La Réunion.

M. Plenel a  présenté La Réunion comme un exemple : « Je viens ici reprendre des forces... ce que je veux vous dire ne vous apprendra rien parce que vous le vivez, vous le portez aussi bien dans la poétique et dans la politique, dans l'imaginaire concret d'un pays comme La Réunion, et c'est de cela dont nous avons besoin sur ce vieux continent où est la France qui parfois est tenté par les démons de la division, les démons du repli sur l'identité, les démons de la guerre de tous contre tous.»

Il a ensuite plaidé pour un "chemin commun", jalonné par "des causes communes" en s'appuyant sur les outre-mers qui selon lui sont "la vérité du futur de la France"parce que pays de migrations et de diversité où le multiculturalisme apporte sève, où la créolisation du monde est vivante, et constitue une réponse humaniste, poétique et politique aux crises du repli sur soi. Ce chemin commun, c'est la démocratie comprise non pas comme l'expression d'une majorité, mais comme le souci des minorités. Ces causes communes ce sont l'égalité et la laïcité.

Ce discours revigorant qui déplaçait le centre, l'ouvrait à sa périphérie, unissait ce qui est souvent délié et opposé y compris sur notre petit territoire à savoir nos identités multiples et fécondes, ce "nous qui n'est pas une exclusion de l'autre", ce discours était porteur d'un cap précieux, comme une boussole dans la tempête, il indiquait la direction d'un humanisme à re-susciter, à réveiller, celui de "l'homme mêlé" de Montaigne, évoqué par Edwy Plenel sans lequel nulle vision politique n'est possible, nulle construction commune, nulle création.

Ci-dessous la vidéo intégrale de la conférence d'Edwy Plenel à Saint-Denis de la Réunion :

Edwy PLENEL - Nos causes communes : la république, la laïcité et l'égalité" © villedesaintdenis974

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.