Billet de blog 4 nov. 2009

Le "Great Firewall" (GFW), avatar immatériel et anachronique de la grande muraille de Chine

Quel avenir pour ce mur virtuel, le "Fanghuochangchen" en chinois ?

lao

lao

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quel avenir pour ce mur virtuel, le "Fanghuochangchen" en chinois ?

Combien de temps la censure du gouvernement chinois pourra-t-elle tenir ? Aussi peu que la ligne Maginot ? Aussi longtemps que le mur de Berlin ?

A l'heure de l'internet, la propagande est certes facile, comme le démontrent brillamment les sites de "China Central Television (CCTV), "Radio Chine Internationale" (RCI), du "China Internet Information Center" ou du "Quotidien du peuple" en ligne. Et surtout le "Great Firewall", l'étau qui muselle la circulation de l'information sur l'internet chinois, et qui parvient (avec l'aide parfois complice de l'Occident) à détourner les recherches internet de ceux qui à l'intérieur des murs, savent bien que "la vérité est ailleurs".

Mais comme pour tout ouvrage de maçonnerie, aussi moderne soit-il, la fragilité de l'édifice réside dans ses failles. Et malgré toute l'intelligence consacrée à tenter de faire de chaque citoyen chinois un agent de surveillance (dont les trolls qui sévissent sur les commentaires des articles d'"Aujourd'hui la Chine" sont une des caricatures les plus abouties), ces failles se multiplient encore plus vite, - au gré d'évolutions technologiques au rythme effréné -, que leur rebouchage groupé à grand renfort de chapes de plomb.

Dernier exemple en date : l'impossibilité à peine quelques jours après son ouverture, d'accéder depuis le territoire chinois au site allemand "Berlin Twitter Wall".

A l'origine, un "mur virtuel" comme on en voit se multiplier sur la toile, à l'initiative de l'organisation "Kulturprojecte Berlin", dans un but de commémoration de l'anniversaire de la chute du "mur réel" de Berlin . Très vite et contre toute attente, ce sont les contributions chinoises qui se font les plus nombreuses, pour protester contre la censure imposée par le "Great Firewall". A tel point que le site propose un espace dédié aux contributions en langue chinoise. Et que depuis lundi soir, l'accès au site est impossible en Chine.

Encore une faille de rebouchée certes... mais sous la lumière de projecteurs de plus en plus nombreux. Et dont le nombre, il faut l'espérer pour la Chine, ne cessera de croître, à partir de la faible lueur des "allumettes" des internautes chinois et de l'éclairage encore trop discret des médias occidentaux.

Pour plus d'information, voir ce post sur le blog "Twitterrien", cet article de "20 Minutes", ou celui-ci de "l'Expansion".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann