poppie
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Tibet

Suivi par 57 abonnés

Billet de blog 12 déc. 2015

Comment on détruit une culture

La biodiversité est en danger, la diversité culturelle ne l'est pas moins. Le "Toit du monde" est resté longtemps préservé du matérialisme forcené de nos civilisations modernes; c'était le haut lieu (sans jeu de mots) par excellence de la spiritualité. Cette époque est révolue depuis son annexion par la Chine, et la sinisation à marche forcée du plateau tibétain.

poppie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'aimerais relayer ici les informations transmises par notre ami Patrick Bonnassieux, soutien fidèle de la cause du Tibet.

Horreur - TIBET - La chaine de restos malbouffe KFC a décidé d’ouvrir son 1er restaurant à Lhassa le mois prochain 


Le Figaro 11 Decembre 2015 http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/12/11/97002-20151211FILWWW00021-tibet-l-ouverture-d-un-kfc-inquiete-une-ong.php


Le groupe de restauration rapide américain Yum! Brands a annoncé qu'il ouvrirait prochainement sa première enseigne KFC au Tibet, suscitant les inquiétudes d'ONG, dix ans après l'échec d'un projet d'installation dans la région condamné à l'époque par le Dalaï Lama lui-même. Un restaurant KFC sous franchise ouvrira ses portes à Lhassa, la capitale régionale, pour "servir les consommateurs locaux et les touristes", a confirmé jeudi à l'AFP un porte-parole du Yum! Brands. "Le restaurant incorporera des éléments de décor locaux, créera des emplois, et soutiendra le développement d'une chaîne d'approvisionnement sur place", a précisé le groupe, dont les marques KFC et Pizza Hut sont très largement implantées dans le reste de la Chine.

Ce KFC himalayen, sur deux étages et 540 m2, entrera en service en janvier, dans un grand centre commercial de Lhassa, selon l'agence officielle Chine nouvelle. L'entreprise projette aussi de construire un entrepôt frigorifique dans la ville. "En principe, il n'y a rien de mal à voir une entreprise occidentale s'installer au Tibet. Mais cela a toujours été une source d'inquiétude car jusqu'à présent, très peu (de firmes étrangères) se sont montrées soucieuses d'apporter des bénéfices du Tibet et aux Tibétains", a réagi Alistair Currie, porte-parole de l'ONG Free Tibet. Nombre de Tibétains se plaignent de restrictions imposées à leurs traditions bouddhistes, d'une répression de leur culture, et de discriminations économiques de la part des Chinois Han --l'ethnie ultra-majoritaire en Chine-- arrivés en masse sur le plateau himalayen ces dernières décennies. Ce que Pékin réfute, pointant ses investissements de modernisation de la région.
Au-delà des "éléments de décor", Free Tibet demande à KFC de s'assurer que soient recrutés sur place des Tibétains, qu'ils soient formés et promus correctement et que le restaurant utilise la langue tibétaine --et non seulement le chinois mandarin.
"Yum! Brands doit prouver que ses engagements ne sont pas superficiels et de convenance. Pour l'instant, le compte n'y est pas", insiste M. Currie. L'implantation de Intercontinental Hotel Group l'an dernier à Lhassa avait déjà provoqué de vives critiques de la part des ONG de défense des droits de l'Homme. KFC avait lui même fait l'objet d'une brûlante controverse en 2004 lors d'une première tentative d'ouvrir une antenne au Tibet - projet torpillé par le Dalaï Lama, le chef spiritel tibétain en exil.
Le traitement "cruel" qu'endurent les poulets élevés pour confectionner les spécialités frites de KFC "viole les valeurs tibétaines", avait écrit le Dalaï Lama, fustigeant les "pratiques de l'industrie alimentaire". KFC avait abandonné son projet, prétextant une rentabilité insuffisante. Actuellement, la chaîne taïwanaise de fast food Dicos est déjà implantée à Lhassa, mais de l'avis d'internautes, elle peine à rivaliser avec les steaks de yack proposés par les restaurants locaux.

--

Patrick BONNASSIEUX

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin