Billet de blog 7 août 2014

Médias participatifs: soyez candidat au Labo des projets 2014

Philippe Merlant
Journaliste, formateur, auteur d'une conférence gesticulée sur la critique des médias
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vous avez un projet de média participatif ? Déposez votre candidature au Labo des projets organisé par l'Upic (Université populaire pour une information citoyenne), dans le cadre des prochaines Assises internationales du journalisme et de l'information (à Metz, du 16 au 18 octobre 2014). Une occasion d'améliorer votre projet en bénéficiant des conseils de professionnels de l'information.

En octobre 2012 (à Poitiers) et novembre 2013 (à Metz), l'Upic (Université populaire pour une information citoyenne) a organisé deux « Labos des projets », dans le cadre des Assises internationales du journalisme et de l'information. Considérant que les projets de nouveaux médias participatifs sont nombreux, mais que leurs porteurs se trouvent souvent isolés, notre objectif était de leur proposer une première évaluation afin qu'ils puissent se consolider, affirmer leurs points forts, corriger leurs points faibles… Ainsi, depuis l’année dernière, l’Upic a accompagné de ses conseils le lauréat de l’édition 2013 du Labo des projets, Enquête ouverte, mais aussi les deux autres projets présélectionnés, Enlarge your Paris et Les Voix-Zines.

La réussite de ces deux premières opérations nous conduisent à renouveler l'expérience en 2014, à l’occasion, à nouveau, des Assises internationales du journalisme et de l’information, qui se tiendront du 16 au 18 octobre prochains. Nous inviterons trois projets de médias d'information innovants et participatifs à venir à Metz se confronter à un jury de professionnels, doté de compétences multiples et complémentaires (concept éditorial, dimension multimédia, apport démocratique, modèle économique, démarche éthique et déontologique…). Le lauréat bénéficiera pendant un an d'un appui en conseils, formation, matériel… pour faire grandir et progresser son projet.

Quels projets peuvent se porter candidats ?

Il doit s'agir de médias d'information émergents, portés par une équipe (si possible déjà constituée) d'au moins deux personnes, assis sur un véritable projet éditorial et sur la volonté d'impliquer le public dans un esprit de co-production de l'information. Et ce, quels que soient le support, les fondateurs, le mode de diffusion et la périodicité (à condition qu'il ne s'agisse pas d'un « one shot »).

Comment les projets sont-ils sélectionnés ?

Le processus de sélection s'effectue selon deux étapes successives.

• En téléchargeant le formulaire ci-joint, en le remplissant et en nous le retournant par mail (association.upic@gmail.com), vous ferez acte de candidature et présenterez votre projet. La date limite de réception des dossiers est fixée au 30 septembre. Une première sélection – opérée par les fondateurs de l’Upic – permettra de retenir trois projets pour le Labo des projets qui se tiendra à l'Arsenal de Metz du 16 au 18 octobre. Si votre projet n'est pas choisi à ce stade, vous en serez informé par un entretien téléphonique qui précisera les raisons pour lesquelles vous n'avez pas été retenu.

• Le Labo lui-même, à Metz, débutera par une présentation orale de chaque projet (en un quart d'heure chacun). Les réactions du jury (un quart d'heure pour chaque projet) et du public (dix minutes) permettront aux porteurs de projet à d'identifier leurs points forts et leurs points faibles, et de réfléchir aux améliorations possibles. Le jury délibérera ensuite pour désigner le lauréat, qui sera annoncé dans le cadre des Assises.

Que peuvent obtenir les projets nominés ?

• Outre le remboursement de leurs frais pour venir aux Assises, les deux projets nominés mais non lauréats bénéficieront, après Metz, de séances de diagnostic plus approfondies (plus le label apporté par l’Upic et la communication faite sur nos réseaux).

• Le lauréat, choisi parmi les trois projets présentés à Metz, bénéficiera :
– d'un accompagnement sous forme de conseils avec accès au réseau des professionnels partenaires de l’Upic pendant un an ;
– d'une aide à l'acquisition de matériel ou d'un module de formation à l'École des métiers de l'information ;
– du label Upic, qui représente une validation du projet auprès d'éventuels partenaires ;
– de la notoriété apportée par les Assises et de la communication faite sur nos réseaux.

Quelles règles de communication et de confidentialité ?

Participer au Labo des projets de l'Upic suppose d'accepter le principe de libre circulation et de partage des idées et projets. Les organisateurs considèrent que la communication faite autour de nouveaux médias participatifs ne peut que leur être bénéfique. Mais si vous préférez que certains éléments de votre dossier de candidature restent confidentiels, veuillez nous indiquer précisément lesquels. À défaut, c'est l'ensemble du dossier qui pourra être communiqué à des tiers.

Téléchargez le dossier de candidature au Labo des projets de l'Upic (ci-dessous, en fichier attaché). Une fois complété, envoyez-le à association.upic@gmail.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Salaires
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau