mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 27 juil. 2016 27/7/2016 Dernière édition

Alter médiaLab, lauréat du Labo des projets 2014

Dans le cadre des Assises internationales du journalisme et de l’information, qui se sont tenues à Metz du 16 au 18 octobre 2014, l’Upic organisait son troisième « Labo des projets ». Le lauréat, qui sera accompagné pendant un an par des conseils et de la formation, est le projet de média participatif belge « Alter médiaLab ».

Dans le cadre des Assises internationales du journalisme et de l’information, qui se sont tenues à Metz du 16 au 18 octobre 2014, l’Upic organisait son troisième « Labo des projets ». Le lauréat, qui sera accompagné pendant un an par des conseils et de la formation, est le projet de média participatif belge « Alter médiaLab ».

Comme à Poitiers (en octobre 2012) et à Metz (en novembre 2013), l’Upic (Université populaire pour une information citoyenne) a saisi l’opportunité des Assises internationales du journalisme et de l’information pour organiser un troisième « Labo des projets ». Le principe de ces Labos ? Considérant que les projets de nouveaux médias participatifs sont nombreux, mais que leurs porteurs se trouvent souvent isolés, notre objectif est de leur proposer une première évaluation afin qu'ils puissent se consolider, affirmer leurs points forts, corriger leurs points faibles…

Suite à un appel à candidatures posté sur son blog sur Mediapart, l’Upic avait présélectionné trois projets, sur la base de critères précis : « Il doit s'agir de médias d'information émergents, portés par une équipe d'au moins deux personnes, assis sur un véritable projet éditorial et sur la volonté d'impliquer le public dans un esprit de co-production de l'information. »

Ces trois projets, qui se sont présentés à Metz le samedi 18 octobre au matin et avaient chacun une dizaine de minutes pour se présenter, étaient donc :

-       Café des Roumains, projet de média participatif multimédia consacré aux questions des minorités, de l’environnement et de l’Europe ;

-       Alter médiaLab, projet bimédia né du bimensuel belge Alter Échos, dont un premier pilote a été réalisé sur et avec des personnes handicapées ;

-       Particité, projet de site participatif local porté par des étudiants de l’École de journalisme de Grenoble et basé sur le principe du choix des sujets par les internautes.

Le jury, composé de Christian Gautellier (collectif Enjeux e-médias), Tatiana Kalouguine (journaliste pour Enquête ouverte, notre lauréat de l’an passé), Sabrina Kassa, (journaliste, UPIC), Loïc Hervouët (formateur en éthique professionnelle) et Pierre Morelli (maître de conférences en information-communication à l'université de Lorraine) a auditionné les candidats, leur a posé quelques questions, puis s’est retiré pour délibérer.

Son choix s’est porté sur le projet belge de l’Alter médiaLab, qui bénéficiera donc pendant un an de l’accompagnement de l’Upic (sous forme de conseils, d’éventuelles formations, voire de prestations de spécialistes reconnus). Mais le jury a également tenu à marquer son intérêt pour le projet grenoblois Particité, qui bénéficiera lui aussi d’un suivi régulier afin de le conforter et de le développer.

Un grand bravo aux trois projets présentés à Metz !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 7 abonnés

Université populaire pour une information citoyenne

À propos de l'édition

La crise des médias traditionnels se conjugue avec l’apparition de nouveaux outils, souvent simples d’usage, qui permettent aux citoyens, aux acteurs sociaux et aux journalistes professionnels de coproduire

l’information. L'Upic les rapproche.