Billet de blog 20 oct. 2009

Nicolas Offenstadt
Abonné·e de Mediapart

Guy Môquet 3, le retour

A ceux qui doutent encore du rapport au savoir et à l’histoire du gouvernement, le registre de vocabulaire d’Henri Guaino et de Luc Chatel à propos de la lecture de la lettre de Guy Môquet le 22 octobre prochain apporte de nouvelles lumières.

Nicolas Offenstadt
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A ceux qui doutent encore du rapport au savoir et à l’histoire du gouvernement, le registre de vocabulaire d’Henri Guaino et de Luc Chatel à propos de la lecture de la lettre de Guy Môquet le 22 octobre prochain apporte de nouvelles lumières.
La lecture d’un texte historique au lycée, comme cette dernière lettre du jeune communiste fusillé en 1941 à sa famille, relève de l’obligation (Chatel) et de l’obéissance (Guaino)
Que les enseignants se soit massivement élevés, depuis 2007, contre une pitoyable cérémonie (lecture solennelle dans tous les lycées avec des mises en scène plus ou moins élaborées, plus ou moins contraignantes) qui ne permet en rien d’expliquer mais n’offre que la possibilité d’adhérer à de vagues valeurs patriotiques et sacrificielles sorties de leur contexte (puisque la dimension essentielle de l’engagement communiste de Môquet est systématiquement minimisée), n’a pas ébranlé le pouvoir sarkozyen.
A lire la note de service du 16 septembre 2009 de Jean-Nembrini, directeur général de l’enseignement scolaire, et généralement bon soldat, il semblait pourtant que certaines remarques critiques sur l’isolement d’un seul texte, sur une cérémonie plus liturgique que pédagogique ou critique avaient été entendues. Le texte précisait en effet que « la commémoration du souvenir de Guy Môquet et de l’engagement des jeunes dans la Résistance », « pourra s’appuyer » sur la lecture de telles lettres. La formule, comme l’ensemble de la note, restait souple.
Las, la reprise en main n’a pas tardé à l’approche de l’événement. Le retour du roman national ne souffre pas de discussion. Il faut des héros, des cérémonies, du garde-à-vous historique, de l’adhésion. Dans cette vision figée, étriquée et servile du passé, enseignants et historiens n’ont à faire preuve ni d’esprit critique, ni de talents pédagogiques pour éveiller à une citoyenneté d’autonomie mais simplement à dérouler un propos tout fait. Chaque nouveau discours du pouvoir sur l’histoire consolide cette immense régression intellectuelle qu’il a bâtie autour de la très fictive « identité nationale » et de sa promotion


Nicolas Offenstadt.

Références :
• Nombreux textes sur la question de la lettre de Guy Môquet depuis 2007 sur le site du CVUH, http://cvuh.free.fr/
• Un chapitre sur les enjeux de cette cérémonie in L. De Cock et alii, Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France, Marseille, Agone, 2008 et in N. Offenstadt, L’histoire Bling-Bling, Stock, 2009.
• Dernière parution sur les enjeux historiques proprement dits J.M. Berlière, F. Liaigre, L’Affaire Guy Môquet, Paris, Larousse, 2009.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie et Océanie
La Chine fait face à une vague de protestations inédites contre les mesures anti-Covid
Dans tout le pays, des manifestations ont eu lieu pour réclamer la fin des mesures de confinement à la suite d’un incendie mortel à Urumqi jeudi soir, dans la capitale du Xinjiang. Les protestataires, au premier rang desquels des étudiantes et étudiants, jugent qu’elles ont retardé les secours.
par François Bougon
Journal — Défense et diplomatie
Ukraine : cette gauche qui n’a rien appris
Une partie de la gauche radicale aborde la guerre en Ukraine avec des grilles de lecture vieillottes. Celles-ci négligent excessivement la nature des régimes en compétition sur la scène internationale. 
par Joseph Confavreux et Fabien Escalona
Journal
Le président turc menace les Kurdes syriens d’une offensive militaire 
À six mois d’une élection présidentielle cruciale, un attentat non revendiqué à Istanbul sert de prétexte au président turc pour lancer une campagne de bombardements dans le nord de la Syrie.
par Zafer Sivrikaya
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac