Exaltation des racines et erreurs historiques

Discours du PUY EN VELAY 3 mars.

 

Un discours de Sarkozy qui confirme tout ce que l'on a écrit sur ses usages et mésusages de l'histoire, son trouble jeu d'exaltation des "racines". On voit aussi à travers ce discours combien la Maison de l'histoire de France participe de la mise en scène des "racines" de la France et combien le discours historique du Président, et de ceux qui le suivent, contribue au climat délétère où l'histoire doit servir à départager, ceux qui en sont et ceux qui n'en sont pas, à associer "Peuple" et "territoire", comme lors de l'invention des nations au XIXe siècle.

 

Comment ne pas relever, qu'à se piquer d'histoire, le Président s'y pique fréquemment :

:

• Clovis n'a jamais été "sacré" (voir le discours sur le site de l'Elysée), ce qui est une erreur grossière qui reprend justement la propagande carolingienne qui en assimilant le baptême et le sacre permettait d'ancrer sa lignée dans celle de Clovis. Le premier roi Franc sacré est Pépin le Bref, 250 ans après.... C'est une erreur importante et non sans enjeu.

 

• Par ailleurs il est faux de dire que les plans-reliefs ne sont pas visibles comme le fait NS (ils "dorment"). Il y a un musée qui leur est consacré aux Invalides d'accès libre, de même, il y a une très belle salle des plans reliefs dans le nouveau musée des Beaux de Lille, qui est en plein centre ville.. Toujours cette réinvention de l'abandon de l'histoire pour fabriquer de la nostalgie.

 

• Il ne connait pas même Renan, qu'il prononce Rénan...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.