Les fusillés de 14-18, encore

Les débats sur les fusillés de 14-18 continuent. La Ligue des Droits de l'Homme et la Libre Pensée, en particulier, font pression pour leur réhabilitation et, à l'orée du centenaire, la question est discutée dans les cabinets ministrériels. A mon sens, il n'y a pas matière à un traitement politique d'une question bien connue, mais la "demande sociale" est certaine. Une journée de débat est ainsi organisée le 3 novembre à Vic-sur-Aisne, programme joint.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.