Wittelsheim • Plobsheim : contre la réintoxication du monde !

Depuis plusieurs mois, dans le cadre du mouvement « agir contre la réintoxication du monde », des actions locales sont menées par des collectifs citoyens et des associations. Ce vendredi 17 septembre et durant tout le weekend, une 4e vague d'actions nationales s'est déroulée. En Alsace, deux mobilisations ont eu lieu : à Wittelsheim (68) et Plobsheim (67).

4e vague contre la réintoxication du monde : 17 septembre 2021 4e vague contre la réintoxication du monde : 17 septembre 2021

Partout, localement, des foyers de résistance se multiplient et émergent là où les industriels souhaitent étendre leur emprise. C’est bien simple : ils ne peuvent plus bétonner en rond ! Face à des instances gouvernementales hors-sol, c’est au plus proche de nos territoires de vie et de luttes que nous avons arraché un nombre croissant de victoires ces dernières années. (...) Et qu’on ne s’y trompe pas : chaque victoire, chaque projet enterré, chaque terre préservée façonne la suite. Car ces terrains défendus avec acharnement et finalement préservés peuvent aussi chemin faisant devenir des places fortes, des lieux d’expérimentation et de création d’autres modes de vies. Des lieux qui démontrent en pratique l’adage « Créer c’est résister, résister c’est créer ».

Agir contre la réintoxication du monde

En ALSACE, deux mobilisations se sont déroulées vendredi 17 septembre 2021 !

WITTELSHEIM

© Bruno Dalpra

A Wittelsheim (CeA - Haut-Rhin), des membres de l'association Eau en danger et du collectif Destocamine ont bloqué l'entrée de Stocamine en opposition à la décision gouvernementale de confinement de 42 000 tonnes déchets toxiques.

Alors que les citoyens et les élus se sont largement exprimés en faveur du déstockage à travers les nombreux débats et enquêtes publiques. Ils n'ont pas été entendus ! L’Etat s’entête et prend le risque d'empoisonner la plus grande nappe phréatique d'Europe. Pour les militants : « Nous ne pouvons plus rester les bras croisés, mobilisons-nous, passons à l’action. Il en va de notre avenir et de l'avenir de nos enfants. Nous ne pouvons pas accepter que l’Etat mette en péril la nappe phréatique qui approvisionne en eau plus de 7 millions de personnes. » 

Vous pouvez signez la pétition :
Madame la Ministre Barbara Pompili,
DESTOCKAGE TOTAL ET IMMEDIAT DES DECHETS DE STOCAMINE

© Hubert MESSMER 💉💉😷 🧘‍♂️
 

Face à l'Etat, les militants ne sont pas seuls. De nombreux élus de tout bord, les écologistes en tête, réclament le déstockage. Des inquiétudes qui dépasse largement le cercle local, puisque les déchets toxiques présentent un risque sérieux de contamination de la nappe phréatique rhénane, la plus grande d'Europe. Une menace qui pèse sur 7 millions d'individus. 

PLOBSHEIM

© Bruno Dalpra

A Plobsheim (CeA - Bas-Rhin), une manifestation a réuni les opposants au projet MackNeXT, destructeur de terres agricoles

Toujours dans le cadre d'actions contre la réintoxication du monde, une centaine de manifestants se sont mobilisés vendredi soir à l'appel du Chaudron des Alternatives, auquel c'est joint d'autres associations comme Greenpeace Strasbourg, ou encore les Amis de la Confédération Paysanne d'Alsace. 

Ils reprochent à l'Eurométropole de Strasbourg, dont dépend la commune, d'avoir cédé à la famille Mack, propriétaire d'Europa Park. Le projet initié par la précédente mandature, a mis les écologistes strasbourgeois en porte à faux vis-à-vis de leur objectif de réduire l'artificialisation des sols. Même si l'exécutif métropolitain dit avoir travaillé à limiter l'impact sur l'environnement, preuve ici, dans cette affaire, de la difficulté de mener une politique qui barre la route aux projets prédateurs de terres agricoles et espaces naturels quand celui-ci a été initié par une autre équipe d'élus.

© Jean-Claude Meyer

L'inquiétude que pointe les opposants, c'est que le projet MackNext « serve de cheval de Troie » au groupe allemand pour son projet hôtelier Europa Valley entre Sundhouse & Diebolsheim, toujours dans le Bas-Rhin, au coeur du Ried centrale de la plaine du Rhin qui est un refuge pour, notamment, de nombreuses espèces d'oiseaux.

Retrouvez sur le site du Chaudron des Alternatives, d'autres images de la mobilisation ICI

UNE VINGTAINE D'ACTIONS DANS CETTE 4e VAGUE !

© Les Soulèvements de la Terre

Agir contre la réintoxication du monde... de notre monde, région, département, villes et villages, avant qu'il ne soit trop tard, stoppons et aidons celles et ceux qui agissent face à l'urgence écologique, climatique et sociale !

4eme vague contre la réintoxication du monde : 17 septembre 2021 / Plobsheim (67) • Wittelsheim (68) © Montage Bruno D. 4eme vague contre la réintoxication du monde : 17 septembre 2021 / Plobsheim (67) • Wittelsheim (68) © Montage Bruno D.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.