Billet de blog 30 nov. 2021

Pesticides : Les citoyens européens payent la facture, soit 2,3 Mds d'euros par an !

Tandis que les bénéfices de ce secteur se concentrent entre les mains de quatre multinationales (Bayer, BASF, Corteva et Syngenta-ChemChina), les citoyens s’acquittent chaque année d’une facture considérable pour payer les coûts associés à leur usage. Aujourd’hui, au sein de l’Union européenne, le secteur des pesticides coûte deux fois plus cher aux citoyens qu’il ne rapporte aux firmes...

Bruno Dalpra
Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'eurodéputée écologiste Marie Toussaint, juriste et activiste, engagée pour la justice environnementale et les droits de toutes et tous, relaie le dernier rapport co-produit par les ONG POLLINIS, CCFD-Terre solidaire et le Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne (BASIC) sur le coût que fait peser les pesticides sur notre société européenne.

Epuisement des ressources, réchauffement climatique, pollutions de l'eau, de l'air... Les pesticides coûtent 2,3 milliards d'euros par an à l'Europe, pendant que les multinationales qui les produisent s'en mettent plein les poches. « Il faut sortir de ce système mortifère ! », commente l'eurodéputée sur sa page Facebook.

« En permanence au Parlement Européen nous recevons les courriers, invitations, notes des lobbies des pesticides. Selon le rapport, ils dépensent 10 millions d'€ par an en Europe pour empêcher toute régulation ! », explique Marie Toussaint.

Un point-clé du rapport explique que la France est le premier marché européen pour les produits phytosanitaires chimiques avec des ventes équivalentes à 3 milliards d'euros, selon des données de 2017, « un somme à peu près égal aux subventions publiques agricoles pour la protection de l'environnement », précise l'écologiste. 

Qu'est-ce que l'on attend pour changer de modèle agricole ?

Dans les prochains mois, en particulier avec la présidence française de l’Union européenne et la volonté affichée d’Emmanuel Macron de porter une « initiative forte » sur les pesticides, ce sujet sera plus que jamais au cœur des débats. Les échéances ne manquent pas : objectif de réduction de 50% des pesticides, interdiction du glyphosate, fin des exports hors-UE des pesticides interdits d’usage…

La France a les moyens de peser sur l'échiquier européen pour sortir des pesticides. Elle en a les moyens, mais faut-il encore qu'elle le veuille vraiment, car le poids des lobbys est fort. La validation de la réforme de la PAC 2021 qui engage l'Union européenne pour 7 ans, voté par toute la droite française, le 23 novembre dernier, démontre le chemin encore à parcourir pour sortir de la logique industrielle dans laquelle certains veulent enformer l'agriculture. « Il faut tout repenser ! » s'agace l'eurodéputée

Pour éclairer la dimension économique – encore peu explorée – de ce sujet, le BASIC, le CCFD-Terre Solidaire et POLLINIS publient un rapport sur les coûts générés par le secteur des pesticides.

PESTICIDES

Un modèle qui nous est cher !

Pour en savoir plus :
Le résumé
Le rapport

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès