Edito utopique

De nombreux mouvements sociaux, de même que des intellectuels, poètes ou artistes, s'efforcent, chacun à leur manière et avec des agendas souvent différents, à construire de nouvelles utopies.
Ces utopies ont permis de penser des droits fondamentaux, de mettre en avant leur caractère universel, comme ce fut le cas avec la Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948.
Ces utopies ont participé de la convergence des mouvements sociaux à travers les forums sociaux et les réseaux internationaux d'ONG et de citoyens qui mènent désormais des luttes communes.Du sommet de Cochabamba, le 22 avril 2010, Utopia a lancé un appel aux mouvements sociaux, aux intellectuels, poètes, artistes, partis et mouvements politiques, aux citoyens de tous les continents à développer les axes qui pourraient constituer à terme les contours d’un nouvel espace politique.
Cet appel, relayé au Forum Social d'Istanbul en juillet 2010, donnera lieu à une série de séminaires et d'ateliers au Forum Social Mondial de Dakar en février 2011.
Entre-temps, Utopia mènera en Equateur du 11 au 21 décembre 2010 une étude de la récente constitution votée en 2008 par le peuple équatorien. Celle-ci intègre des innovations intéressantes: des droits de la nature, la reconnaissance des cultures et des peuples équatoriens, le droit à la mobilité et l'installation, une souveraineté alimentaire. Elle installe par ailleurs un espace de contrôle citoyen des politiques publiques. Cette édition est là pour en rendre compte.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.