Corinne N
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Vert-tige

Suivi par 442 abonnés

Billet de blog 9 avr. 2015

Corinne N
66 ans
Abonné·e de Mediapart

A la (re)conquête des biens communs : "les jardins partagés"

"Quelle image plus parlante pour illustrer un Commun qu’un jardin partagé ? Au-delà du symbole, le jardin partagé permet aux habitants de tout quartier de se réapproprier leur espace et de mieux vivre leur voisinage.

Corinne N
66 ans
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Quelle image plus parlante pour illustrer un Commun qu’un jardin partagé ? Au-delà du symbole, le jardin partagé permet aux habitants de tout quartier de se réapproprier leur espace et de mieux vivre leur voisinage.

L’association Partageons les jardins outille ceux qui souhaitent créer un jardin partagé dans la région toulousaine. Elle fait partie d’un réseau français plus large et d’un mouvement encore plus vaste d’ « Urban Community Garden » né à New-York dans les années 70. A cette époque, un groupe d’artistes lance des « Seeds bombs » (bombes de graines) sur les friches de bâtiments abandonnés et détruits du centre-ville. Dans cette lignée, les premiers jardins partagés plus organisés voient ensuite le jour.

Un jardin partagé peut être envisagé sur tout type de terrain, qu’il soit public ou privé, pourvu que la demande des habitants ou d’une association locale soit assez forte. Une première phase de mobilisation est alors lancée avec une grande concertation ouverte. Il s’agit d’aller à la rencontre de tous les résidents et acteurs du quartier. Les premières réactions sont parfois craintives : il faut encore convaincre du bienfondé de l’initiative, notamment auprès du propriétaire du terrain.

Très vite, chacun peut constater par lui-même les bienfaits du projet sur la vie entre habitants d’un même immeuble. Le voisin du dessus un peu bruyant ou celui qui paraissait « un peu bizarre », devient subitement un jardinier avec qui l’on peut discuter et communiquer sur d’autres sujets plus positifs. On organise vite des barbecues où naissent des amitiés. Certains en profitent pour s’organiser et aller chercher les enfants des autres à l’école : le lien social se créé et chacun vit son quartier très différemment.

Pour l’association Partageons les jardins, le jardin partagé est un outil formidable notamment dans les quartiers HLM sensibles vécus comme des ghettos. Il a un coût mais il est également synonyme de coûts évités pour la collectivité : le lien social évite des tensions et des dégradations. A la différence d’un jardin public, le jardin partagé est synonyme d’engagement réciproque qui soude les personnes.

Partageons les jardins dispense des formations au jardinage, met à disposition des outils et même une grainothèque bio (stock de graines). Il existe tous types de jardin : potagers, fleuris. Et si une personne n’aime pas jardiner, elle peut toujours y venir rencontrer ses voisins ou profiter d’un coin de verdure, voir faire la sieste ... L’essentiel étant que chaque quartier décide comment « cultiver son jardin », en commun.

Vous aussi lancez votre jardin partagé, renseignez-vous ici.

Source :

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Des médecins accompagnant des patients en cancérologie confient leurs doutes
La convention citoyenne sur la fin vie qui s’ouvre aujourd’hui doit se prononcer sur une légalisation de l’aide active à mourir. Deux médecins de l’Institut de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, qui sont auprès des malades en fin de vie, partagent leur vécu et leurs interrogations.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Viktor Bout, (es)pion auquel tient tant le Kremlin
Le Kremlin a lâché l’ombre en sa possession, la basketteuse américaine Brittney Griner, pour la proie russe emprisonnée outre-Atlantique : Viktor Bout. Le système Poutine a ainsi montré à quel point il tenait à libérer un marchand d’armes au destin symptomatique.
par Antoine Perraud
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Fin de vie, vite
Le Comité Consultatif National d’Éthique considère « qu’il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger ». Transigeons un peu quand même ! Question d’éthique.
par Thierry Nutchey
Billet de blog
Fin de vie : faites vivre le débat sur Mediapart
En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis qui rebat les cartes en France sur l'aide active à mourir, en ouvrant la voie à une évolution législative. Conscient que le débat autour de la fin de vie divise la société, le président de la République lance un débat national. Nous vous proposons de le faire vivre ici.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Appel de Militants mutualistes, responsables ou anciens responsables de mutuelles
Dans un article particulièrement agressif, la Croix (08/09/2022) publie un texte de Tugdual Derville, intitulé « Euthanasie, de quoi se mêlent les mutuelles ? »
par Libre Pensee
Billet de blog
Mourir en démocratie — La fin de vie, une nouvelle loi ? (le texte)
Les soins palliatifs, et donc la sédation, ont désormais des alliés ne jurant que par eux pour justifier l’inutilité d’une nouvelle loi. Mais les soins palliatifs, nécessaires, ne sont pas une réponse à tous les problèmes. Si c'est l'humanité que l'on a pour principe, alors l'interdit actuel le contredit en s'interdisant de juger relativement à des situations qui sont particulières.
par Simon Perrier