La Fête des Possibles, du 18 au 30 septembre, près de chez nous

1 420 fêtes auxquelles nous invitent les citoyennes et citoyens qui agissent près de chez nous, chacun faisant sa part, pour construire une société plus juste et durable, qu'ils soient reliés à des réseaux nationaux ou pas. C'est l'occasion de se rencontrer, d'échanger, de créer des réseaux...

https://fete-des-possibles.org/

 

La fête des possibles © Transition Citoyenne

Ceux qui qui cultivent la terre dans les jardins partagés, qui s'investissent dans des AMAP, qui agissent pour les plus démunis et notamment pour les migrants, qui rejoignent des banques éthiques, qui montent des projets d'énergies renouvelables citoyennes, qui paient en monnaie locale complémentaire, (Lucioles, Eusko, Pêche, Radis, Roues, Gonettes, Rozos... ) ceux qui prônent la collaboration et le lien... ont été invités à créer des événements entre le 18 et le 30 septembre 2017, partout en France et en Belgique.

Une sacrée dynamique, portée notamment par une plate-forme internet efficace et sympathique, qui démultiplie le projet porté depuis 5 ans par le Collectif pour une Transition Citoyenne. Ce collectif indépendant réunit 18 organisations qui oeuvrent, chacune dans leur domaine, à une transition écologique, sociale et humaine.

Pour participer à l’amplification du mouvement de la Transition citoyenne, le projet phare développé par le Collectif depuis 4 ans était la Journée de la Transition Citoyenne (dernier week-end de septembre).

En 2017, le Collectif a souhaité que tous les acteurs de la transition s’approprient ce projet qui vise à rendre visible les milliers d’initiatives citoyennes qui se multiplient sur tous les territoires. Et c'est ainsi que la Journée de la Transition Citoyenne devient la Fête des Possibles... 1 420 événements prévus ce jour, et ce n'est pas fini. Le compteur et la carte interactive sont mis à jour quotidiennement sur https://fete-des-possibles.org/

https://fete-des-possibles.org/ https://fete-des-possibles.org/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.