Interlude floral...pour le plaisir des yeux...

Le pavot bleu ! Ses fleurs de coquelicot, bleues sont superbes, il faut les voir au moins une fois dans sa vie.

Pavot bleu de l'Himalaya Meconopsis betonicifolia © Partage FB Pavot bleu de l'Himalaya Meconopsis betonicifolia © Partage FB

« Jamais plante n'aura demandé tant d'efforts. Des semaines de marche vers le plateau du Tibet, cerné de pics à 6 500 m. Des jours entiers dans le brouillard épais, à perdre son chemin au raz du précipice, puis le soleil cuisant, brûlant les yeux, au bout des nuits de gel. Un monde irréel, pour l'Européen égaré à l'ouest de la Chine, en 1886. Et la surprise, tout là haut, parmi les derniers arbres, de pavots d'un bleu lumineux. Origines. Au lieu de pencher vers le sol, les tiges se dressaient comme des hallebardes ; la fleur comportait quatre pétales, comme pavots (Papa-ver) et coquelicots (P rheas). Labbé Jean-Marie Delavay, natif de Haute-Savoie, botaniste à ses heures, ensachait des graines minuscules pour Paris. Si le pavot d'azur daignait fleurir au Muséum, il détrônerait bientôt l'edelweiss des Alpes qui comptait tant de morts à son actif. Toutefois le pavot était-il bien un inconnu ? Une autre papaveracée du toit du monde, sèche et décolorée, était parvenue à Genève, d'un voyageur anglais. On l'y avait nommée Meconopsis napaulensis (du Népal). Delavay l'ignorait. »

Source Wikipédia.

Portail de la botanique

 

"Chaque jardinier aimerait avoir dans son jardin des pavots bleus, tellement la fleur, d'un bleu pur, est superbe, mais il faut savoir que cette vivace nest pas simple à cultiver dans nos régions. Originaire de lHimalaya, il faut se rapprocher le plus possible des conditions de cette région : une terre bien drainée, sans trop de calcaire, un hiver froid et sec, pas de soleil direct, mais beaucoup de lumière. De plus, il faut savoir que cette plante se comporte plus comme une bisannuelle, cest-à-dire que la première année de culture, elle ne fleurit que rarement, la deuxième, elle fleurit, puis disparaît. Pour la pérenniser d'année en année, il faut couper les fleurs fanées car la montée à graine épuise la plante, jusquà la mort. En suivant ces conseils, vous pouvez espérer garder lune des plus belles fleurs de la nature."

Source du texte : Le jardin du pic vert

Pavot bleu de l'Himalaya © nextews.com Pavot bleu de l'Himalaya © nextews.com

Article détaillé ici !

 

 © Pinterest © Pinterest

 

~  0 ~

Partage FB © Giefem Partage FB © Giefem

(Infos sur Giéfem ici)

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.