Corinne N
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Vert-tige

Suivi par 442 abonnés

Billet de blog 22 oct. 2016

Corinne N
66 ans
Abonné·e de Mediapart

Où l'on reparle de l'Institut panrusse des productions végétales N. I. Vavilov

Créé en 1926 par le généticien russe Nicolaï Vavilov, l’institut éponyme abrite les graines et semences de 322.000 espèces végétales, dont 43.000 légumes et 5.000 baies. Pour les connaisseurs, 90% des collections de cette «banque» ne se trouvent dans aucun autre établissement comparable.

Corinne N
66 ans
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'avais déjà entendu parler du  VIR (Vavilov Research Institut of Plant Industry), ce conservatoire d'espèces végétales en Russie. Aujourd'hui, une dépêche de l'AFP évoque cet institut qui a franchi bon an mal an les différents régimes politiques et dont le patrimoine sauvegardé est d'une extrême importance.

"De Natura annonce la création d’un réseau de 15 jardins Vavilov dans l’hexagone, et des sites déjà identifiés dans le Nord, les Vosges, l’Ile-de-France, la Camargue, et la ville de Lyon. Chacun comprendra des plantations issues des collections russes, des plantes sauvages et des graines produites par l’agriculture vernaculaire locale… La plantation du premier de ces jardins commencera en avril sur le site du nouveau siège mondial de Seb, à Lyon."

(...)

cliquer ici pour lire la suite de l'article publié sur le site "Le Moniteur" : "Biodiversité végétale : l’institut Vavilov essaime en France"

"Un potager en France issu d'une des plus anciennes banques de graines mondiales"

"Pour faire vivre la diversité et la mémoire végétale du monde, des agronomes sont allés piocher des graines dans l'exceptionnelle collection végétale de l'institut russe Vavilov pour les planter en France.

Inauguré jeudi sur le site du siège du groupe Seb à Ecully, dans l'agglomération lyonnaise, qui a soutenu financièrement le projet, il s'agit du premier jardin conservatoire en France issu de cette incroyable banque de graines."

(...)

Cliquer ici pour lire la dépêche de l'AFP en entier ! voir également ici comment et par qui le projet a été initié !

Pour plus d'informations sur le sujet, cet article publié sur le site de TerraEco : "Le sanctuaire poussiéreux du maître des graines"

Cliquer ici ! (suivre les liens hypertextes situés en fin d'article).

Lire également sur le site "DeNatura" (Fonds pour la diversité biologique) le "Projet Vavilov" : "aux côtés du CRBA – Centre de Ressources de Botanique Appliquée, de Perma’Cité et de TARVEL, s’engage dans un projet de coopération franco-russe pour soutenir l’institut Vavilov dans ses missions et ses convictions, et pour enrichir la diversité végétale cultivée"...

Cliquer ici pour plus d'infos sur ce sujet !

Voir également : "Voyage au cœur du grenier du monde"

Sans oublier un petit reportage d'Arte ! (Novembre 2010)

« La solution aux problèmes de nourriture du monde se trouve dans cette banque de semences qui contient des variétés naturellement résistantes aux parasites et aux ravageurs, sans recourir aux OGM. Nous avons le devoir de convaincre de l’urgence de sauver ce patrimoine »

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange
Journal — Politique
Sur l’Ukraine, la gauche ne parle toujours pas d’une seule voix
Un PS à l’offensive, une France insoumise semblant plus floue que jamais… Alors que le premier conflit sur le sol européen du siècle s’intensifie, la question ukrainienne reste la grande absente des débats à gauche.  
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot mène à tout, y compris au pire. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur international français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod