Marseille: victoire de la vieille classe politique...

Marseille: devant la menace répétée de mettre fin au clientellisme, à l'opacité dans l'attribution des marchés, la vieille classe politique locale regroupée autour de l'attelage Guerini Gaudin, a remporté une très large victoire... C'est la victoire du clanisme, du clientellisme, des magouilles en tous genres, de l'immobilisme absolu, du fractionnement grandissant entre le Nord et le Sud Est, d'un Marseille toujours plus pollué, plus embouteillé, avec un chômage toujours en hausse...Avec toujours moins de logements sociaux, ces derniers attribués aux "clients"...Marseille, territoire de "non droit", c'est ce vers quoi on se dirige, c'est à craindre...

Le P"s" a sa part de responsabilités dans cette affaire, en refusant d'exclure Guerini, il entretenait la confusion...

Il est grand temps qu'un vent nouveau se lève sur la cité phocéenne...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.