Éditions FLBLB
Maison d'édition
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

9 Éditions

Lien 19 avr. 2016

Anne Jollet : «C'est très impressionnant de se retrouver face à une utopie politique»

Anne Jollet a été sollicitée par Grégory Jarry pour relire la bande dessinée « Petite histoire de la révolution française » en sa qualité d'historienne. Elle revient sur ce travail critique et de création.

Éditions FLBLB
Maison d'édition
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://actualite-poitou-charentes.info/anne-jollet-histoire-et-bd-changer-la-focale/

Entretien Héloïse Morel pour l'Actualité Poitou-Charentes

L’Actualité – Pour quelles raisons avez-vous accepté ce travail de relecture historique et comment se sont déroulés les échanges avec Grégory Jarry ? 

Anne Jollet – Pour des historiennes et des historiens, c’est toujours un plaisir que d’autres s’intéressent à la Révolution française. C’est important aussi que des auteurs incluent dans leur projet, les recherches et les savoirs des spécialistes. Et, c’est agréable de réaliser que pour parler de notre société d’aujourd’hui, de jeunes auteurs pensent au lien avec la Révolution. Cela fait beaucoup de bonnes raisons pour répondre positivement à une telle demande de relecture.

Ce fut d’ailleurs un moment avec des surprises, sur ce que l’on peut mettre de différent derrière de mêmes mots par exemple, de mon côté comme de celui de Grégory Jarry, et les échanges ont parfois été animés pour arriver à tomber d’accord sur une formulation ! Plusieurs fois, face à mes protestations, Grégory m’a répondu « c’est de l’humour, c’est pour rire… ». Cela m’a fait prendre conscience qu’il fallait que je change ma grille de lecture en mettant à distance l’écriture scientifique et en acceptant des phrases qui sont décalées, qui forcent le trait de la réalité historique pour trouver une bonne chute. C’est un très bon exercice, stimulant pour la réflexion sur son propre sujet d’étude, sur la façon dont soi-même, on hiérarchise les événements, on les relie entre eux et comment on les pense au présent.

Quel regard portez-vous sur l’interaction entre utopie et histoire dans cette bande dessinée ?

C’est très impressionnant de se retrouver face à une utopie politique. On a beaucoup parlé de la fin des utopies depuis la chute du Mur de Berlin. Pour certains avec une grande satisfaction, pour d’autres avec grande inquiétude sur ce que pouvaient devenir des sociétés niant le « besoin d’utopie ». Finalement, ce temps est peut-être terminé ! On sent dans ce livre un grand plaisir à inventer, à construire du social qui fonctionnerait tout autrement. Mais c’est peut-être d’abord une très bonne description de notre société (comme toutes les utopies!).

J’aime beaucoup les pages où il est question des efforts à faire pour renoncer à l’aliénation. Des efforts à faire pour sortir des « pensées-réflexes ». Par exemple, comment renoncer à l’idée de délégation de la décision politique ? Ce sont aussi des questions qui ont animé les réflexions des sans-culottes de l’an II (1793–1794). Lire la suite

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : le gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Ndiaye et Blanquer : l'un compatible avec l'autre
« Le ministre qui fait hurler l'extrême droite », « l'anti-Blanquer », « caution de gauche »... voilà ce qu'on a pu lire ou entendre en cette journée de nomination de Pap Ndiaye au ministère de la rue de Grenelle. Beaucoup de gens de gauche qui apprécient les travaux de M. Ndiaye se demandent ce qu'il vient faire là. Tentons d'y voir plus clair en déconstruisant le discours qu'on tente de nous imposer.
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN