Lettres d'un Excentrique et Causerie sur Franz Liszt en Téléchargement GRATUIT

Les récents propos du préfet de police de Paris nous ont choqué. A la bêtise, voire à la méchanceté, il faut opposer la générosité et la solidarité. Offrir un bel et passionnant ouvrage aux lecteurs, c'est rappeler que la littérature ouvre des portes et que son destin est de circuler partout. Bonne lecture.

Après avoir mis directement à disposition des lecteurs une édition originale d’Yves Régnier, nous avons décidé de poursuivre notre action solidaire en mettant en téléchargement gratuit un autre de nos ouvrages.

Ce choix s’est imposé après avoir entendu les propos déplacés, outranciers et non sanctionnés du préfet de police de Paris. La médiocrité et le mépris pour les autres ne peuvent pas être tolérés. Notre pays ne peut pas offrir un visage aussi marqué par la bêtise. Heureusement, la littérature fait voler en mille morceaux les murs des prisons. En quelques mots, elle balaye les médiocres et nous fait croire que tout est possible.

En 2017, nous avions réédité l’ouvrage intitulé Lettres d’un excentrique signé Robert Franz. En fait, le vrai auteur de ce livre était la belle Olga de Janina. Célèbre pianiste virtuose, éphémère maîtresse de Franz Liszt qu’elle fit semblant de vouloir assassiner, Olga de Janina fut l’une des femmes les plus affirmées de son époque. Elle fut aussi redoutée en raison de son aura sulfureuse.

Olga De Janina © Editions SBSB Olga De Janina © Editions SBSB
Plus d’une année de recherche aura été nécessaire pour rassembler des éléments utiles pour rédiger une préface biographique de cette femme qui multipliait les pseudonymes. Le texte des Lettres d’un excentrique a fait l’objet de quelques corrections et d’un ajout de notes d’éditeur. Enfin, nous avons édité pour la première fois une Causerie sur Franz Liszt que prononçait Olga de Janina avant un concert. C’est dire si cette édition des Lettres d'un excentrique suivi de Causerie sur Franz Liszt fut une belle et exaltante aventure.

Aujourd’hui, la version numérique de l'ouvrage Lettres d'un excentrique suivi de Causerie sur Franz Liszt est diffusée gratuitement, pour permettre aux personnes subissant le confinement de s'évader par la lecture. 

Olga de Janina était une femme qui a vécu libre. Moquée, critiquée, voire insultée, elle n'a pas flanché. Elle a toujours défendu ses idées et assumé sa différence. Son exemple doit nous inspirer. Nous devons défendre notre liberté et vivre notre existence selon nos choix. Nous devons faire en sorte que le premier mot de notre devise nationale ne soit pas un slogan désincarné.

Le stress et la peur d'un virus, si le danger est incontestablement réel, ne doivent pas nous conduire à renier nos droits et ce que nous sommes. 

La littérature restera toujours une merveilleuse source de découvertes et de plaisirs. Elle restera aussi la mémoire de ce que d'autres ont su faire pour surmonter l'adversité et la violence qui leur était opposée. 

Nous vous offrons cette édition le temps de cette période de confinement. Nous espérons que vous passerez un bon moment en lisant cet ouvrage.

Pour en savoir plus sur ces lettres d’un excentrique et sur Olga de Janina, nous vous invitons à lire l’article que nous avions publié à l’époque.

Prenez soin de vous. Protégez-vous et protégez les autres.

Nous surmonterons cette épreuve sans rien oublier.

Editions SansQu'ilSoitBesoin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.