Livres numériques, un accès gratuit à la culture

Le livre numérique, longtemps opposé au livre papier, est une belle invention qui permet un accès gratuit à des pans entiers de la littérature. Certes, il faut un support pour lire un livre numérique. Cet achat est toutefois vite compensé par l'accès à des livres "tombés dans le domaine public". Hadopi a récemment publié une étude encourageante pour le livre numérique. Citoyens, à vos liseuses !

En juillet 2019, Hadopi publiait une étude sur la consommation des biens et services culturels dématérialisés. S’il ressortait, sans surprise, de cette étude que la musique et le cinéma (y compris séries télé) se taillaient la part du lion dans les choix des internautes, le livre et la BD intéressaient 8% des internautes interrogés. Le temps consacré à la lecture de livres ou BD numériques est important, avec 3h42 par semaine en moyenne, soit 32 minutes par jour. Constat récurrent au fil des études et constat remarquable : les lecteurs de livres numériques sont des lecteurs gourmands, avec 2,9 livres numériques lus par semaine, en moyenne.

Liseuses et tablettes représentent ensemble 54 % des accès au livre, contre 41% pour l'ordinateur. Le smartphone représente 21 %, derrière les liseuses (33 %) et les tablettes (25 %).

Liseuse © Pascaldelyon Liseuse © Pascaldelyon
La liseuse, de tous les outils proposés pour la lecture du livre numérique, est le seul qui rapproche le lecteur d’une lecture papier. Le livre numérique est une invention utile qui offre aux lecteurs un accès inédit et de façon gratuite à une offre culturelle de qualité et introuvable, le plus souvent, en librairie (physique ou sur internet).

La liseuse

Il est utile de rappeler quelques caractéristiques de la liseuse. Cette dernière permet de transporter dans sa poche plusieurs milliers d’ouvrages, ce qui bien entendu serait matériellement impossible avec des livres au format papier. Elle facilite l’accès à un très grand nombre d'ouvrages qui ne sont plus imprimés et offre un réel confort de lecture (le poids du livre tenu entre ses mains n’est plus un souci pour le lecteur). Certes, comme tout support numérique, la liseuse trace un grand point d’interrogation sur le devenir des livres téléchargés dans 5, 10 ou 15 ans. En effet, les technologies de demain permettront-elles toujours de lire les formats actuels de numérisation des livres ?  La question ne se pose pas pour les livres au format papier qui seront toujours présents dans 5, 10, ou 15 ans dans une bibliothèque sauf incendie, vol ou détérioration du papier utilisé pour l'impression du livre….

Est-il préférable de lire un livre avec une liseuse ou avec une tablette ? Sur ce point, la liseuse apporte un confort de lecture incomparable en raison de son écran qui n’est pas rétro éclairé. La lecture ne fatigue pas les yeux alors que l’écran rétro éclairé de la tablette rend difficile, en tout cas fatigant, la lecture d’un livre. Autre avantage de la liseuse, elle est conçue et n’est réellement performante, que pour la lecture de textes. De la sorte, aucune distraction ne vient perturber le lecteur qui concentre toute son attention sur le livre choisi. Avec une tablette, on est vite tenté par l’accès à Internet, à des jeux ou à des revues elles aussi téléchargées. Tablette et liseuse sont donc complémentaires.

Quand vous achetez une liseuse, vous êtes confronté à différentes offres. Actuellement, les deux plus grands vendeurs de liseuses en France sont Amazon avec la famille des Kindle et la Fnac avec la famille des Kobo. D’autres fabricants, tel Sony, proposent eux aussi des liseuses. Quel que soit le fabricant de liseuses que vous avez choisi, lorsque vous devenez acquéreur d’une liseuse, celle-ci vous est livrée sans ouvrage. En effet, la liseuse est l’outil qui permet la lecture et le stockage de livres et uniquement ça. Il appartient à l'acquéreur de la liseuse de constituer sa propre bibliothèque. L'utilisation de la liseuse ne sera vraiment effective que lorsque vous aurez téléchargé des livres numériques.

Le livre numérique ou Ebook

Vous avez donc acheté une liseuse et maintenant vous allez constituer votre bibliothèque numérique.

Deux choix s’offrent à vous : l’achat de livres ou/et le téléchargement de livres gratuits. En effet, un des atouts de la liseuse, et sans doute l’un des plus attrayants, est de pouvoir se doter d’une bibliothèque constituée par des livres « tombés dans le domaine public » et qualifiés dans le langage courant de « libres de droit ».

Qu’est-ce que les livres « tombés dans le domaine public » ? Ce sont des livres dont les auteurs sont morts depuis 70 ans (ou dont les auteurs ont renoncé à leur droit sur l’ouvrage qui vous fait envie). La diffusion de ces livres ne nécessite plus de verser une redevance à l’auteur du livre ou à ses ayants droit. Dès lors, toute personne peut diffuser gratuitement le livre « tombé dans le domaine public ». Ainsi, plusieurs centaines de milliers de livres peuvent potentiellement constituer votre bibliothèque numérique. Potentiellement car tous ces livres ne sont pas encore numérisés et diffusés sur les sites Internet. Toutefois, plusieurs milliers d’ouvrages sont accessibles gratuitement. Parmi les nombreux auteurs accessibles gratuitement, nous pouvons citer George Sand, Edgar Allan Poe, Gérard de Nerval, Honoré de Balzac, Gogol, Albert Londres, Proust, Stéphane Zweig, Francis Scott Fitzgerald, André Gide, Dostoïevski et, tout récemment, Antonin Artaud et Georges Bernanos.

Pour tous les auteurs « tombés dans le domaine public », le livre numérique est une véritable aubaine car la plupart de ces derniers deviennent de nouveau accessibles. En effet, le modèle économique qui prévaut actuellement fait que les rayonnages des libraires sont sans cesse occupés par de nombreuses nouveautés littéraires qui se succèdent à un rythme effréné. Dès lors, le consumérisme, bien souvent imposé aux lecteurs, conduit les éditeurs et les libraires à laisser peu de place aux livres précédemment édités. Aujourd’hui, difficile de trouver des livres de Huxley en dehors du « Meilleur des mondes » où certains ouvrages moins connus d'Alphonse Daudet, de Victor Hugo, d’Alexandre Dumas, de Pierre Loti ou de tout auteur ayant eu ou non accès à une certaine renommée. De nombreux sites Internet proposent l’accès à des centaines d’auteurs et à des milliers d’ouvrages aujourd’hui indisponibles en format papier. L’usage de la liseuse trouve ici un intérêt certain pour accéder à ce qui n’était plus accessible, pour redonner vie à des pans entiers du patrimoine littéraire. De fait, vous (re)découvrirez avec plaisir les ouvrages de René de Pont-Jest pour ceux qui aiment le genre policier, de Maurice Renard pour ceux qui aiment le fantastique ou de Paul Bourget pour ceux qui aiment le roman psychologique et la finesse d’un regard incisif.

Où trouver des livres numériques « tombés dans le domaine public » ? C’est simple, il faut se rendre sur les sites qui vous proposent gratuitement le téléchargement de ces livres mais surtout, qui vous donnent accès à un vaste catalogue de livres gratuits. Certains sites proposent encore des livres au format numérique parsemés de quelques coquilles. Il faut savoir que la plupart de ces sites, proposent ces téléchargements gratuits grâce au labeur de bénévoles qui se chargent eux-mêmes de la confection des fichiers numériques destinés aux liseuses. Précisons enfin que le format roi pour la lecture d’un livre numérique sur une liseuse est le format Epub. Ce format toutefois n’est pas lisible sur les tablettes Kindle. D’autres formats sont proposés par les fournisseurs de livres numériques, notamment le très classique PDF, mais ces formats, pour diverses raisons, sont beaucoup moins souples d’utilisation que le format Epub.

Les principaux sites de téléchargement de livres numériques :

Parmi les nombreux sites qui vous proposent un accès conséquent à des livres numériques gratuits en format Epub (d’autres formats en complément du Epub sont souvent proposés), il convient de signaler :

– la bibliothèque électronique du Québec qui propose 2840 ouvrages en français. Hélas, le 29 mars 2018 décédait le fondateur de cette bibliothèque. Depuis ce décès, cette bibliothèque ne présente plus de nouveauté ;

– le site marchand Feedbooks qui comporte sur sa page Internet un onglet « domaine public » donnant accès plusieurs centaines de livres en français. La rubrique des livres gratuits ne semble toutefois plus actualisée ;

– le site ebooksgratuits.com qui propose 2820 livres en français. Les nouveautés sont fréquentes sur ce site ;

– le site de la bibliothèque numérique romande qui propose des livres en français mais en nombre encore trop limité (819 à ce jour). Toutefois, ce site est le plus dynamique des sites de téléchargement de livres numériques francophones ;

-le site de la Bibliothèque nationale de France Gallica. Ce site propose 4539 ouvrages sous format Epub, mais aussi autres formats numériques, qui sont proposés. Deux remarques sur cette offre : 1°) les ouvrages sous format Epub sont remarquablement conçus. La qualité technique du transfert dans ce format est exceptionnelle. 2°) Les choix proposés pourront rebuter plus d'un lecteur. Mais pour tous ceux qui sont amoureux de l'histoire et des ouvrages rares, ce site est une véritable mine d'or ;

– le site du « projet Gutenberg » propose plusieurs centaines de livres numériques en français et dans de nombreuses autres langues. Ce site est l’autre grand site dynamique en matière de production de nouveautés numériques ;

- Enfin,  le site  catalogue de livres électroniques du domaine public francophone. Ce site recense 17 157 entrées (autant de livres donc) et renvoie pour chaque ouvrage sur le site à partir duquel il est possible de télécharger le livre.

En consultant ces différents sites, vous pouvez vous constituer une bibliothèque numérique de qualité, d’une grande diversité de styles et de sujets abordés, une bibliothèque correspondant à vos goûts et vous permettant de faire de très nombreuses découvertes et de constater que de nombreux ouvrages tel « l’Immortel » d’Alphonse Daudet ou ceux d'Octave Mirbeau n’ont pas pris une ride.

Le livre numérique vient en complément de la bibliothèque papier, il l’accompagne, il l’enrichit, et donne au lecteur une grande liberté de mouvement en lui permettant de transporter dans sa poche sa bibliothèque. Il ne s’agit pas d’opposer le format papier au format numérique mais de faire un bon usage de l’un et de l’autre, un usage adapté à ses besoins et à ses contraintes.

Dernier conseil, en téléchargeant les livres numériques offerts par les sites cités dans cet article, faites une copie de ces fichiers dans un dossier sur votre ordinateur afin de conserver un double de votre bibliothèque numérique au cas où votre liseuse tomberait définitivement en panne ou vous serait volée. Ces livres sont mis à votre disposition gratuitement, vous pouvez néanmoins contribuer financièrement au fonctionnement de ces sites si le cœur vous en dit. N’oubliez pas que si ces livres sont dans le domaine public, leur numérisation et leur mise en ligne à un coût.

Bonne lecture et belle découverte d’ouvrages très souvent indisponibles en librairie.

Pascal Gouriou

Pour plus d’information, vous pouvez lire :

Nouvelles œuvres dans le domaine public et Télécharger gratuitement des livres numériques

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.