L’attestation de déplacement dérogatoire...

...n’était pas obligatoire ! Et pan dans la tronche !

Pendant le confinement, la sortie dérogatoire pouvait être justifiée par tout document, affirme le Conseil d’État. Autrement dit, l’attestation « officielle » n’avait donc aucun caractère obligatoire.

Et toc !

Cette décision du Conseil d'Etat va peut-être augmenter le nombre des recours.....  et au prochain confinement, ce sera intéressant de se fabriquer son "laisser-passer" personnalisé !...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.