Frederique Vidal, une incendiaire furieuse !

Frédérique Vidal annonce vouloir demander une enquête au CNRS sur l’islamogauchisme à l’université !

[...]

Sur le plateau de Jean-Pierre Elkabbach dimanche 14 février, la ministre de la recherche et de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a fustigé, dans un flou le plus total et pendant 4 minutes 30 secondes, des chercheurs et chercheuses soupçonné·e·s d’islamogauchisme et a annoncé la commande au CNRS d’une enquête « sur l’ensemble des courants de recherche sur ces sujets dans l’université de manière à ce qu’on puisse distinguer de ce qui relève de la recherche académique de ce qui relève justement du militantisme et de l’opinion. »

[...]

et un peu plus loin, encore plus délirant :

[...]

Mais ce n’est pas fini. Jean-Pierre Elkabbach, avec l’aplomb que chacun lui connaît depuis des décennies, affirme tranquillement, toujours sans aucune démarche scientifique :

« Il y a une sorte d’alliance, si je puis dire, entre Mao Zedong et l’Ayatollah Khomeini »

Loin d’être choquée par une telle comparaison, Frédérique Vidal acquiesce avec un sourire :

« Mais vous avez raison. Mais c’est bien pour ça qu’à chaque fois qu’un incident se produit, il est sanctionné, à chaque fois que quelque chose est empêché, c’est reprogrammé mais je crois que l’immense majorité des universitaires sont conscients de cela et luttent contre cela. »

[...]

Leur projet ! Mettre le feu, tout brûler !

Et à ce jeu, Frédérique Vidal, ma foi, semble être assez douée !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.