Des petits riens, blog inutile (#33)

"On a souffert, a-t-elle expliqué, d’un défaut d’acculturation scientifique de la population française"

"On a souffert, a-t-elle expliqué, d’un défaut d’acculturation scientifique de la population française"

Voilà, c'est l'explication.

Donnée par madame Sibeth Ndiaye, en commission au Sénat.

A ce niveau de mépris, c'est juste après ces gens qui ne sont "riens", de son président.

Juste après.

A chaque fois, ils / elles nous font le coup du "mépris", nous sommes définitivement bêtes, pour Sibeth, à ne rien comprendre, ces gens et ces peuples "acculturés".

La voilà, la "Révolution" prônée par Macron dans son livre dispensable : celui d'être élu, puis de porter les coups les plus brutaux, les plus méprisants envers les citoyens.

Pour cela, il s'est entouré des "bonnes" personnes.

Madame Sibeth NDiaye en est une, parmi d'autres.

Madame Agnès Buzyn ne dit pas autre chose quand elle remarque "que l'opinion publique ne s'est pas préparée".

Le Très Grand Méprisant de la République sait très bien s'entourer. C'est la seule "qualité" qu'on ne pourra jamais lui enlever.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.