Des petits riens, blog inutile (#34)

L’hypothèse d’un autre Hiroshima – par John Pilger

[...]

La cible est la Chine. Aujourd’hui, plus de 400 bases militaires américaines encerclent presque entièrement la Chine avec des missiles, des bombardiers, des navires de guerre et des armes nucléaires. De l’Australie au nord, en passant par le Pacifique, l’Asie du Sud-Est, le Japon et la Corée, l’Eurasie, l’Afghanistan et l’Inde, ces bases forment, comme me l’a dit un stratège américain, « le nœud coulant parfait ».

[...]

[...]

Une étude de la RAND Corporation – qui, depuis le Vietnam, planifie les guerres des États-Unis – est intitulée « Guerre avec la Chine : penser l’impensable ». Commandée par l’armée américaine, les auteurs évoquent le fameux slogan de son stratège en chef de la guerre froide, Herman Kahn : « Penser l’impensable ». Le livre de Kahn, « On Thermonuclear War » (Sur la guerre thermonucléaire), a élaboré un plan pour une guerre nucléaire « gagnable ».

Le point de vue apocalyptique de Kahn est partagé par le secrétaire d’État de Trump, Mike Pompeo, un fanatique évangélique qui croit à « l’enlèvement de la fin » [concept eschatologique d’une minorité d’évangélistes américains, consistant en un événement de fin des temps où tous les croyants chrétiens vivants, ainsi que les croyants ressuscités, se lèveront pour rencontrer le Seigneur dans les airs, NdT]. Il est peut-être l’homme le plus dangereux qui soit. « J’étais directeur de la CIA », se vantait-il, « On a menti, on a triché, on a volé. C’était comme si nous avions des cours de formation complets ». L’obsession de Pompeo, c’est la Chine.

[...]

L’hypothèse d’un autre Hiroshima – par John Pilger

 Les fous-furieux évangéliques sont à la manœuvre, aux USA. Mais pas uniquement aux USA.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.