Mac'Rond et le pot aux roses ( d'après Jean de La Fontaine )

Magicien impuissant, Mac'Rond brasse du vent

 

Mac 'Rond, en sa p’tite tête, ayant fait le plein d’idées, 
Tant à gauche qu'à droite de son cervelet,
Et en même temps empli son porte-monnaie, 
Arriva sans encombre aux sommets.
Je suis alors, dit-il, Président des Français, 
Et qui m’empêchera après de diriger l’Europe ?
Russes, Américains, Chinois, tenez-vous bien !
Car c’est le monde que je veux régner
Au nom de l’ancienneté du vieux continent, 
Et du fric incontinent.

La chose alla à bien par son bagout éloquent :
Il me sera, dit-il, très facile, d’enrichir les premiers de cordée ;
Les Touriches auront bel et bien de l’argent : 
Je le prendrai aux pauvres lourdement,  
Je le distribuerai sans contingentement. 
Et si ceux-là ne m’en laissent pas assez
Je tondrais les retraités, ces inactifs pensionnés 
Dès le printemps de leurs années. 
Puis, si ce n’est pas assez, 
Je faciliterai les licenciements,
Pour que les Touriches employant les fainéants
En aient pour leur argent... 
Vous verrez, ajouta, le nouveau roi.
Personne avant moi ne l’avait osé. 
Les Français, des riens en pensée,  
Plébisciteront ma personnalité. 
Et moi, des dirigeants du monde, je serai le plus aimé.

Emporté par sa prosopopée, 
Notre rêveur se vit en Jupiter. 
Et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire
Réussit la prouesse 
De réduire une France en liesse 
À une populace vengeresse.  
Ouvriers, paysans, prolétaires, affamés,
Fonctionnaires, artisans, retraités éplorés,
Pauvres encore plus pauvres, et classe moyenne appauvrie,  
Traînant le boulet de la tristesse,  
Tous hurlant sans le moindre répit,
Reprochaient au bonisseur
Leurs grands et petits malheurs. 
Tous, en jaune habillés, en tous lieux de France réunis, 
Lui promettaient le pis : 
« Ah, çà ira, çà ira, çà ira,
Les beaux Causeurs à la Lanterne, 
Ah, çà ira, çà ira, çà ira,
Les bonimenteurs, on les écart...era

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.